Les conseils d’écriture de Jeanne-Marie Sauvage-Avit

Jeanne-Marie Sauvage-Avit est la lauréate 2017 du Prix du Livre Romantique. Elle est la talentueuse auteure du roman Cueilleuse de thé qui a récemment été publié au format poche chez Pocket ! Jeanne-Marie nous livre quelques souvenirs liés au Prix et vous donne ses conseils d’écriture.

Comment as-tu entendu parler du Prix du Livre Romantique et qu’est-ce qui t’a décidé à participer ?

J’ai pris connaissance de ce prix grâce aux Éditions Charleston.
Au cours d’une émission télévisée, la 2, je crois, j’entends parler des éditions Charleston. Une maison d’éditions proposant à ses lecteurs des romans « qui finissent par vous faire danser ». A ce moment, je cherchais un éditeur pour mon livre : Cueilleuse de thé. J’ai donc envoyé mon manuscrit à cette maison d’éditions laquelle m’a invitée à le présenter pour le prix du livre romantique en me donnant les coordonnées, l’adresse mail, où je devais l’adresser. Quelques mois plus tard, j’apprenais que j’avais reçu le prix.

Quelle a été ta réaction lorsque tu as appris que tu avais remporté le Prix ? Comment cela s’est-il déroulé ensuite ? Quels sont tes plus beaux souvenirs liés à ce Prix ?

En fait, je n’y croyais pas du tout. J’ai envoyé mon manuscrit et participé à ce concours un peu pour faire plaisir à la maison d’éditions qui me l’avait suggéré. A mon avis, mon roman ne correspondait pas à ce que je croyais être un « livre romantique ». Pour moi, le livre romantique, devait se cantonner à une belle histoire d’amour, contrariée par de multiples incidents, où les protagonistes finissent par renverser tous les obstacles jusqu’à la conclusion heureuse. Mon roman n’a rien d’une histoire sentimentale ; c’est le roman d’une femme qui veut sortir de sa condition de cueilleuse de thé. Mais en réfléchissant bien, mon héroïne renverse elle aussi les obstacles parce qu’elle a un grand amour de la vie. Après un court moment de stupeur, je me suis sentie soudain remplie de joie et très fière de mon livre. Quel bonheur de le savoir primé ! Mes premières réactions furent de téléphoner à mes sœurs, à la famille. Les exclamations de joie, de surprise, les félicitations… Ce sont des moments merveilleux. Après la famille, j’ai annoncé la bonne nouvelle aux collègues professeurs de lettres qui avaient relu mon manuscrit pour me corriger. : « Je le savais… j’en étais sûre… tu le mérites… » Autant de réactions chaleureuses et de compliments qui me comblèrent de bonheur. Puis, il y eut bien sûr la réception à Cabourg, et avant cela l’escapade à Paris, avec ma sœur, la visite des bureaux rue Raspail, le train pour Cabourg où je suis gentiment interviewée…
Souvenirs, souvenirs…

Pour la 2e année, tu passes d’auteur ayant remporté le Prix du Livre Romantique à membre du jury : qu’est-ce que ça te fait de passer de l’autre côté ?

Maintenant, je suis passée de l’autre côté. C’est une promotion. C’est aussi une responsabilité. Il faut choisir. Or le choix de l’un implique obligatoirement le refus des autres. On imagine ces auteurs qui ont travaillé leur sujet, explorer les personnages de leur roman, fait des recherches… C’est difficile de choisir. Ils ont tous des qualités. En les écartant du prix, je leur envoie tout de même mes vœux de succès en librairie. Mon choix n’est peut-être pas le bon ; alors que les lecteurs décident !

Quels conseils donnerais-tu aux participants de cette nouvelle édition ?

Quand j’étais professeur, je me permettais de donner des conseils. C’était mon rôle et mon devoir. Mais que suis-je maintenant pour donner des conseils à d’autres auteurs ? Je ne suis pas « un des grands de la littérature » Alors je me contenterai de leur dire : « Travaillez vos personnages. Donnez leur de la vie. Mettez-les dans des situations où ils révèlent le meilleur d’eux-mêmes (ou le pire quand il s’agit du personnage noir). Libérez leurs émotions… »
Et puis laissez parler votre cœur.

Merci à tous.
Jeanne-Marie

Merci à Jeanne-Marie Sauvage-Avit de s’être livrée lors de cette interview !

 

, , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire