Les coulisses de la naissance d’une maison d’édition

Les éditions Charleston, une histoire à écrire avec vous !

L’histoire des éditions Charleston, nous allons l’écrire ensemble. Avec vous lectrices, et puis avec nos Lectrices Charleston, dix lectrices VIP qui vont nous accompagner tout au long de la vie de nos livres, pendant un an. Vous, Lectrices Charleston, allez découvrir la vie d’une maison d’édition de l’intérieur, vous verrez ce qu’il se passe dans les coulisses : avant qu’un livre ne soit sur les tables du libraires, que de chemin parcouru, et d’étapes plus passionnantes les unes que les autres ! Mais avant que le recrutement des Lectrices Charleston ne commence (très prochainement, inscrivez-vous sur notre newsletter pour être informé(e)s avant tout le monde !), voici rien que pour vous la petite histoire de la naissance des éditions Charleston.

Des guides pour mieux vivre… à la joie de lire ! 

Depuis dix ans, Stéphane Leduc publie avec son équipe des guides pratiques pour mieux vivre.  Il avait auparavant travaillé pour le magazine Marie-Claire, son premier employeur. Les lectrices ? Il y pense tous les jours. Après s’être préoccupé de leur santé, de leur équilibre vie privée/vie pro, et de leur vie quotidienne, il avait envie de leur offrir… de l’évasion. Rien d’étonnant à cela finalement : quoi de mieux qu’une belle histoire d’amour pour… mieux vivre ? L’idée de lancer une maison d’édition de littérature “pour mieux vivre” était née.

Le Nouveau monde, un bébé, et… des belles histoires

De mon côté, je suis partie vivre à New York en avril 2010, où je suis devenue maman. Entre les couches et les nuits blanches, j’ai découvert un petit plaisir extra, aussi délicieux qu’un cupcake et moins calorique : la lecture de belles histoires. Romances, romans féminins, romans historiques, chick-lit, histoires d’amour… Tout y est passé, en VO s’il vous plaît ! C’est ainsi que je me suis plongée dans le sublime Roses, de Leila Meacham, un roman qui était en tête de gondole dans toutes les librairies au moment de sa sortie. Un roman aussi beau que Les oiseaux se cachent pour mourir, et rythmé comme la série 24 heures-chrono ! Lorsque je suis rentrée en France, et que je cherchais du travail, Stéphane m’a fait part de son projet de créer une nouvelle maison d’édition dédiée à la fiction. Neuf mois plus tard, les éditions Charleston étaient nées !

 

Partagez cet articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrEmail this to someone

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire