La fabuleuse histoire du Christ Rédempteur !

On le voit partout en ce moment, les caméras du monde entier sont braquées sur lui : depuis le début des JO, le Christ Rédempteur qui domine la baie de Rio vole presque la vedette aux sportifs !  Mais connaissez-vous la fascinante histoire de sa construction ?  Le premier tome de la saga Les sept sœurs de Lucinda Riley qui se déroule à Rio revient justement sur cette histoire. Nous vous livrons aujourd’hui quelques anecdotes présentes dans le roman :

  • L’idée de construire ce Christ est née dans les années vingt, après la Première Guerre mondiale, lorsque l’Eglise Catholique a voulu s’unir au peuple brésilien. La moitié de l’argent a été collectée en une semaine, et il a été décidé d’ériger la statue au sommet du mont Corcovado, à 710 mètres d’altitude.
  • C’est l’ingénieur Heitor da Silva Costa  qui a dessiné la statue. Néanmoins, la tête et les mains ont été sculptées à Paris par Paul Landowski, un sculpteur franco-polonais du mouvement “art déco”, très renommé à l’époque.
  • Ces mains ont été sculptées d’après celles d’une femme : pendant des décennies, on a pensé qu’il s’agissait de celles d’une célèbre pianiste brésilienne. Cependant, celle-ci a nié l’information sur son lit de mort. Personne ne sait encore aujourd’hui la véritable identité du modèle. Lucinda Riley a, dans son roman, créé une histoire d’amour dramatique autour de ce mystère.
  • Les moules ont été ramenés au Brésil pour construire une statue en béton qui fait 30 mètres de haut, 28 mètres de large, et pèse 1145 tonnes.
  • Pour sa statue, Heitor Da Silva s’est inspiré des fontaines parisiennes et de leurs mosaïques et a ainsi créé une surface extérieure parfaitement résistante à l’érosion. Ce sont d’ailleurs les habitantes de Rio qui ont appliqué les carreaux un à un, certaines d’entre elles ont même écrit les noms de leurs proches ou des vers de poésie à l’arrière de ces carreaux, qui se trouvent aujourd’hui encore sur la statue…
  • La statue a été officiellement inaugurée en 1931 après quatre années de travaux, et elle est aujourd’hui l’une des “Sept merveilles du monde moderne”.

A noter : contrairement à la statue de la Liberté, le Christ Rédempteur n’était pas “un cadeau de la France” comme on l’entend souvent.

Vous en savez maintenant plus sur cette statue historique, tant admirée et véritable emblème de Rio !

 

Christ_on_Corcovado_mountain

 

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire