L’avènement du Castelletto, par les Lectrices Charleston

Suite à leur lecture du tome 1 de Castelletto : Chiara d’Emma Mars, nous avons demandé aux Lectrices Charleston comment elles auraient réagi face à l’avènement du Castelletto. Comme Chiara en faisant valoir leurs droits et en s’élevant socialement ? Ou auraient-elles accepté la situation ? Découvrez leurs réponses !

« Aimant la liberté, je n’aurai jamais acceptée qu’on m’enferme dans une prison dorée malgré tous les privilèges. Comme Chiara, j’aurai fait valoir mes droits. Par contre, je ne pense pas que j’aurai fait les mêmes choix qu’elle, certains oui mais d’autres auraient été différents. » Clara du blog Croqueuse-Livres

« J’aurais rejoint Chiara dans son combat pour la liberté ! On ne peut pas laisser tout faire impunément, surtout aux personnes que l’on aime. On voit bien que Chiara fait aussi tout ça non seulement pour sa propre liberté, mais aussi et surtout pour le bien être de ses “soeurs”. Car finalement, elle s’élève en effet socialement et retrouve un semblant de liberté sans atteindre ce qu’elle désirait le plus au début : la vraie liberté, loin de Venise et loin de ces tracas-là ! Elle n’hésite pas à faire courageusement ce compromis pour le bien de tous et je l’admire vraiment pour ça. J’aimerais vraiment être capable de faire comme elle en de pareilles circonstances ! » Manon du blog VibrationLittéraire

« J’aime à penser que j’ai l’âme d’une héroïne, prête à prendre les armes pour défendre sa liberté et celle des autres. Mais je n’ai jamais été confronté à un tel dilemme, ce n’est que supposition de ma part et surtout l’apposition d’une représentation idéale de ma personne que j’aimerais donner à voir aux autres.
Je voudrais être une héroïne, mais je suis surtout une femme humaine qui ne peut présumer de ses forces face à une société qui a le pouvoir de l’écraser. Il est souvent plus facile d’accepter les choses telles qu’elles le sont et d’en faire contre mauvaise fortune bon coeur. » Laura du blog Darcybooks

« Je suis une personne discrète mais au fort caractère, l’injustice me met hors de moi. C’est pourquoi je pense que dans cette situation quitte à tout perdre autant essayer de faire valoir c’est droit et s’élever socialement. » Cindy du blog La lectrice dyslexique

« C’est très difficile à dire. Bien sûr, j’aimerais dire que j’aurais été forte et prête à tout risquer, comme Chiara, mais la situation et le contexte sont tellement particuliers et à l’opposé de ma vie que j’ai du mal à me mettre dans sa peau. Elle a fait le bon choix, c’est certain. » Laurie du blog Mya’s books

« Je ne sais pas j’aurais peut être pas eu assez d’audace que Chiara mais j’aurais suivis le mouvement j’aurais suivis Chiara et je l´aurai aidé c’est sur ! » Estelle du blog Petite Lectrice

« Je pense que j’aurai réagi comme Chiara, voire plus violemment encore. En lisant cette histoire, j’ai été complètement révolté par ce projet que je trouve honteux et qui n’est qu’une excuse pour profiter un peu de la condition de ces femmes. C’est pour cela que j’ai tout particulièrement aimé quand l’un des personnages, membre du Conseil des Dix si ma mémoire est bonne, s’interroge sur “la prochaine étape” et sur le fait que si on tolère ça pour des prostituées, pourquoi cela ne dériverait pas ? La réflexion est intéressante parce que très vraie à mon sens.
La situation n’est pas normale et elle ne doit pas être acceptée, et j’ai aimé cette façon qu’a eu Emma Mars de nous pousser à y réfléchir justement. » Gwendoline du blog Bulle de Chouquette

« Je pense que la seule réponse à apporter à une menace, c’est de se battre! C’est ce que fait Chiara lorsqu’elle apprend la création du Castelletto et je la soutiens à 100 pourcent! Accepter une situation qu’on nous impose ne fera pas bouger les choses, et au vue des conditions des femmes, notamment des prostituées dans ce roman, il vaut mieux pour elles qu’elles se battent! » Marie du blog Un monde de conteuses

Merci aux Lectrices Charleston pour leurs réponses ! <3

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire