Le choix, par les Lectrices Charleston

Suite à leur lecture du livre Le choix d’une vie de Alia Cardyn, nous avons demandé aux Lectrices Charleston si elles ont déjà été confrontées à un choix crucial ! Voici leurs réponses !

« Je suis en plein dedans ! Il y a deux ans, j’ai été licenciée. Non mobile géographiquement du fait du travail de mon mari, j’ai fait le choix d’une reconversion dans un domaine qui me tient particulièrement à coeur : l’édition ! Depuis le lancement de mon blog, j’ai développé un carnet d’adresses qui me permet aujourd’hui de travailler en free-lance dans un secteur qui me passionne. Mais surtout, j’ai osé me lancer dans l’écriture de mon premier roman qui est aujourd’hui entre les mains de Laury-Anne… que la vie est belle quand on ose faire des choix qui nous permettent de nous épanouir ! Vive Alia Cardyn et son good mood qui nous fait nous sentir bien ! » Caroline du blog Carobookine.

« Je crois que le jour où j’ai accepté de l’aide pour la première fois d’une professionnelle pour avancer avec ma dépression à changé ma vie. Depuis, je suis plus sereine, je ne suis plus médicamentée, et surtout, ce travail intense m’a permis d’accepter que j’ai le droit d’être aimée, et que l’engagement n’est pas une prison. Ce jour là, où j’ai pris mon téléphone en main pour prendre rendez-vous a changé ma vie. » Stéphanie du blog Sorbet-Kiwi.

« Oui, et au final ça a même influencé ma vie pour un avenir meilleur. Même si je l’ai détesté, aujourd’hui je remercie cette personne, elle m’a permit d’avancer, d’être plus indépendante et de rencontrer l’homme qui partage actuellement ma vie. Ça a été très douloureux, compliqué à gérer et pourtant nécessaire ! Choisir, accepter un choix n’est pas facile, et ça nous fait avancer. » Julie du blog Les petites lectures de Scarlett.

« Je ne dirai pas que c’est un choix mais une décision que j’ai prise : celle de faire partie d’une association : L’Association Grégory Lemarchal. Elle est importante pour moi et je voudrai faire tellement plus pour aider l’association, les malades et leurs proches. Beaucoup d’entre nous ne se rendent pas compte que cette maladie est dévastatrice et mortelle. Elle ne se voit pas mais elle est présente dans le corps des personnes malades, même après une greffe !! Alors si je peux aider à la sensibilisation du don d’organes ou encore à ce que d’autres personnes nous rejoignent dans cette cause je le fais. Lorsque Grégory est parti j’ai pleuré, énormément, et il a changé ma vie car il a changé ma vision de cette maladie et m’a amenée à vouloir tout faire pour que cette maladie n’existe plus. » Elodie du blog Les confidences de miss Elody.

« Au cours de notre vie, nous faisons de nombreux choix. Certains sont peu impactants, d’autres, au contraire, bouleversent toute notre existence. J’ai eu à faire l’un de ces choix, de ceux dont on ne se remet pas véritablement. Dire au revoir à quelqu’un, ou plutôt adieu, pour se protéger. Mais pas n’importe qui, mon propre père. Chaque jour, le poids de ce choix repose sur mes épaules, et comme l’héroïne courageuse de cette belle histoire, il m’arrive de me demander ce qu’il se serait passé, si je n’avais pas pris une décision quasi irrévocable. » Aurélie du blog Bettierosebooks.

« Lorsque j’étais adolescente, j’ai pu assister au coming-out de mon meilleur ami. Il y a dix ans en arrière, cette étape était moins ‘banale’ qu’aujourd’hui. C’était difficile d’énoncer clairement son homosexualité, encore moins lorsque tout le monde insulte la personne concernée parce qu’elle est différente. Mon meilleur ami a vécu des années dures et terribles, se mettant des barrières à cause des autres, jusqu’au jour où sa mère a découvert qu’il fréquentait un homme. Il a dû tout lui avouer, ainsi qu’à son père, et cette décision d’enfin révéler la vérité restera pour moi l’une des choses les plus courageuses que j’ai pu voir de ma vie. Cela a changé sa vie. Au début, c’était difficile pour ses parents de l’accepter, mais finalement son entourage l’aime tout autant qu’avant, si ce n’est plus car il est épanoui et vit sa vie sans se cacher. » Cynthia du blog Lectrice-Lambda.

Merci aux Lectrices Charleston !

 

 

, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire