Le Joy Luck Club : l’avis des Lectrices Charleston

Deux de nos Lectrices Charleston on récemment lu Le Joy Luck Club, un roman d’Amy Tan dans lequel les destins de 8 femmes, quatre mères et quatre filles, sont racontés à travers des anecdotes. L’auteure de Belles de Shanghaï nous propose ainsi une histoire de relations mère-filles entre la Chine et les Etats-Unis. Voici l’avis de Sophie et Cassandre :

Sans titre-3« (…) les souvenirs de la Chine de ces femmes contraintes à l’exil s’avèrent bien plus passionnants que la partie américaine. En comparaison, leurs filles semblent bien gâtées et capricieuses, avec une vie nettement moins flamboyante – c’est probablement le but de l’auteur que de démontrer cette rupture et ce contraste qui ne sont pas seulement de génération, et également le poids des non-dits sur les relations mères-filles. Car le passé explique les malentendus, le souci de bien faire des unes et le rejet des autres. » Sophie

« J’aime la fluidité du récit et j’ai aimé retrouver cette culture asiatique qui me fascine depuis ma lecture de La concubine russe de Kate Furnivall, mélangée au contexte américain de nos jours. Malheureusement, je suis passée à côté de l’histoire qui manquait de cohésion entre chaque partie (à mon sens). (…) En définitive, si j’ai retrouvé cette jolie plume que j’aime tant (Merci à Annick Le Goyat pour sa belle traduction !), tout le reste ne m’a pas vraiment plu. » Cassandre

Merci à Sophie et Cassandre pour leurs avis ! Retrouvez plus d’informations sur Le Joy Luck Club.

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email
Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire