Lectrices Charleston 2014 : la gourmandise n’est pas un vilain défaut

Le goût des souvenirsNotre tout nouveau roman Charleston nous présente une chef, son restaurant, et de nombreux personnages qui y sont liés… La gastronomie semble devenir un personnage à part entière tout au long de ce roman choral très gourmand. Nous avons profité de cette ode à la gourmandise pour en parler avec nos Lectrices Charleston. Selon elles, la gastronomie a-t-elle un rôle important dans les relations amicales et amoureuses ? 

« Elle permet de rassembler, elle est un bon prétexte pour discuter, rire, refaire le monde, partager » Hélène

« Qui n’a jamais retrouvé tout ses amis autours d’une pizza ? Qui n’a jamais préparé un bon dîner pour séduire quelqu’un ? La gastrotomie permet de rassembler des êtres, de passer un bon moment, de se retrouver. » Marine

« Bien sûr, quoi de mieux qu’une soirée entre amis autour d’un bon repas ?! C’est la convivialité incarnée, l’occasion de se retrouver autour d’un but fédérateur. » Karen

« La bonne cuisine donne du baume au coeur et rapproche les gens, je pense qu’elle peut éviter et résoudre beaucoup de conflits. » Cyrielle

« En général, un repas entre amis ou en familles, un tête à tête est toujours synonymes de moment de joie. J’adore cuisiner, concocter de bons petits plats pour mes invités et les rendre encore un peu plus  heureux et surtout que tout le monde se sentent bien. » Stéphanie

« Cela cimente et unit, cela réunit les hommes qui partagent plus qu’un simple moment en commun. » Estelle

« Elle joue un rôle essentiel au début d’une relation parce que les goûts culinaires de l’autre peuvent nous en apprendre beaucoup sur lui, sur sa façon de vivre, sur son enfance, s’il mange trop vite ou s’il prend le temps de déguster, s’il goûte à tout ou s’il est difficile… » Solenn

« Cuisiner un bon repas, c’est avant tout pour le partager et prendre soin de soi et des autres : on se fait plaisir en sachant que l’on fait plaisir aux autres. Je crois que la nourriture est encore un des seuls domaines où les gens arrivent à partager sans compter. »  Adèle

Quelles sont leurs gourmandises favorites ? 

Hélène, Cyrielle et Adèle fondent pour le chocolat. Gaby et Claire apprécient tout particulièrement les fondants au chocolat, Adèle rejoint Claire sur les éclairs au chocolat, et bien entendu, les macarons au chocolat ont également leur place !

chocolat-noirbbeclair-chocolatmachocolat

 

 

 

 

Karen évoque d’ailleurs les macarons et les cannelés, et le tiramisu est le péché mignon d’Estelle :

Macarons,_French_made_mini_cakes0442

921.recette-tiramisu-traditionnel.w_1280.h_720.m_zoom.c_middle.ts_1352222157.-2

 

 

 

 

 

Stéphanie se damnerait pour un merveilleux, une pâtisserie individuelle faite de rond de meringue, entourée de crème fraîche et copeaux de chocolat, avec au cœur quelques morceaux de cerise. La bretonne Solenn préfère les crêpes avec un caramel au beurre salé, tandis que la franc-comtoise Marine ne jure que par le  fromage !

dsc_4391

crêpes-au-caramel-au-beurre-salé1plateau_fromage_M_studio-fotolia

 

 

 

 

 

Enfin, Gaby partage son goût pour les galettes de maïs …

galette_de_mais_au_piment

 

 

 

 

 

Miam miam miam ! N’est-ce pas l’heure du goûter ? 

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire