Lectrices Charleston 2016 : Mélusine

Capture d’écran 2016-05-12 à 14.57.32
Mélusine
23 ans
Assistante service de presse d’une maison d’édition

Le principal trait de mon caractère :
Romantique !

Mes 3 romans préférés :
Les Liaisons dangereuses, Choderlos de Laclos
La Couleur des sentiments, Kathryne Stockett
Orgueil et Préjugés, Jane Austen

Le livre qui m’a le plus marquée :
Dans notre vie de lecteur, il y a toujours des livres qui vous marquent plus que d’autres. Ce peut être parce qu’ils font écho à notre vécu, parce qu’ils nous donnent du courage, de l’espoir, parce qu’ils parlent à notre coeur… Les Oubliés du dimanche, pour moi, c’est exactement ce genre de livres. Une découverte absolument bouleversante qui m’a donné envie d’en parler partout autour de moi. D’ailleurs, j’ai convaincu 5 lectrices dans mon entourage proche qui m’ont fait confiance et qui ont, à leur tour, adoré cette histoire. Et peut-être d’autres via la viralité des réseaux sociaux, de la blogosphère, des communautés de lecteurs en ligne.

Je me souviens d’avoir été inconsolable après avoir terminé ce si beau roman, j’ai eu l’impression de l’avoir lu trop vite, de ne pas avoir suffisamment savouré ce moment. Dans Les Oubliés du dimanche, Valérie Perrin fait jongler deux récits : celui de la vie de Justine, une jeune infirmière qui a perdu ses parents et qui vit avec son cousin chez ses grands-parents, et celui d’Hélène, une personne âgée dont Justine s’occupe. Deux histoires poignantes qui m’ont secouée. Les Oubliés du dimanche est une très belle ode aux personnes âgées, car le point de départ est aussi l’histoire d’un mystérieux corbeau qui appelle les familles des anciens à qui personne ne vient jamais rendre visite. Je n’ai même pas suffisamment de mots pour dire toute l’affection que je porte à ce roman, mais également à son auteure. Car j’ai une histoire particulière avec ce livre. Je l’ai tant aimé, et j’en ai tant parlé, que l’auteure elle-même m’a contactée pour me remercier et me proposer de la rencontrer. J’ai eu la chance de passer du temps avec elle, et c’était un moment incroyable. Un moment qui me fait remercier chaque jour d’avoir mis ce livre sur ma route, car je ne suis pas prête de l’oublier.

Ma fleur préférée :
L’orchidée.

Mes héroïnes favorites dans la fiction :
Elizabeth Bennet, Hermione Granger, Madame de Merteuil, Bridget Jones. J’avais également beaucoup aimé Chloé et Constance dans Je peux très bien me passer de toi.

Mon film préféré :
Le Prestige, de Christopher Nolan.

Mon rêve de bonheur :
Faire construire ma propre maison et y intégrer une immense bibliothèque pour avoir enfin la place de stocker tous mes livres ! (Ce lot est également livré avec un mari, deux enfants et un chien, bien sûr.)

Ma devise :
“All our dreams can come true if you have the courage to pursue them.”

Pourquoi je suis une lectrice Charleston
Parce que j’adore vos publications, parce que j’adore votre maison ! Et parce que c’est une expérience des plus enrichissantes qui me permet de découvrir à la fois de nouveaux livres et de nouvelles bloggeuses, et je suis ravie de discuter de mes lectures et de participer à des décisions éditoriales 🙂

Vous pouvez retrouver son blog ici :

fb_icon_325x325  2000px-Twitter_Logo_Mini.svg  

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email

3 réponses à Lectrices Charleston 2016 : Mélusine

  1. BettieRose books 12 mai 2016 à 14 h 37 min #

    Oh nous avons une chose en commun : l’orchidée !
    Je suis persuadée que Mélusine incarne très bien les Editions Charleston.
    Sinon, pareil je veux une immense bibliothèque dans ma maison à moi, bien sûr.
    Et moi au sujet des rêves j’ai une autre devise “Dreams are bad when all they do is leave the truth behind”. (Je sais c’est moins positif, mais je l’ai même de tatoué^^)

  2. camille 12 mai 2016 à 15 h 01 min #

    Les oubliés du dimanche… ton ressenti fait écho au mien. J’aurais pu écrire et décrire mon ressenti après cette lecture mais tu l’as fait aussi bien que je ne l’aurais fait. Moi aussi ce livre m’a terriblement marquée, je l’adore. Depuis Valérie Perrin est dans mes contacts FB.

  3. Julie Scarlett 12 mai 2016 à 19 h 28 min #

    Un très beau portrait 🙂 et un blog que je suis régulièrement !

Laisser un commentaire