Lectrices Charleston 2016 : Sandrine


Sandrine
28 ans
Chargée de communication marketing

Le principal trait de mon caractère :
La tolérance : je n’aime pas le jugement, j’aime découvrir les gens, les univers, j’aime aller au bout des choses pour être sûre de ne pas me tromper ni être induite en erreur. Ouverture d’esprit, écoute et empathie sont les traits de mon caractère que j’associe à cette idée de tolérance. 

Mes 3 romans préférés :
Harry Potter à l’école des sorciers, parce que c’est un livre qui m’a redonné goût à la lecture quand j’étais au collège.
Les Petits secrets d’Emma, ou le livre qui m’a fait découvrir l’univers si chick-lit et agréable de Sophie Kinsella.
La Princesse des Glaces, grâce auquel j’ai découvert que l’univers polar pouvait s’associer à merveille aux histoires d’amour

Le livre qui m’a le plus marquée :
Le réveil du Cœur de François d’Epenoux. Un livre émouvant sur la relation entre un grand-père et son petit-fils qui fait un parallèle avec la relation difficile qu’entretient le grand-père avec son fils. Ce livre m’a touchée, émue, marquée parce qu’il m’a fait penser à mon papi. À cette relation privilégiée que j’ai toujours eue avec lui, à ce qu’il m’a permis de vivre, aux souvenirs qui resteront toujours gravés en moi et à cette petite-fille qu’il a tant de fois su rendre heureuse.

Ma fleur préférée :
L’orchidée.

Mes héroïnes favorites dans la fiction :
Les héroïnes auxquelles je peux facilement m’identifier : un peu paumées, mais avec beaucoup de ressources intérieures, qui finiront par trouver le bonheur et leur voie, tout en ayant conscience des sacrifices et des embuches qui peuvent se mettre en travers de notre chemin. Un peu à l’image de Chloé dans Je peux très bien me passer de toi de Marie Vareille.

Mon film préféré :
Je suis fan du film Le Diable s’habille en Prada. Un film doudou que je regarde dès qu’un coup de mou s’empare de mon moral.

Mon rêve de bonheur :
Avoir assez de temps pour lire, lire et lire tous les livres qui me font de l’œil ! (Et avoir assez d’argent pour tous les acheter) (Ah ! Et avoir assez de place pour les ranger touuus dans mon appart …).

Ma devise :
Une que j’ai lue dans Juste avant le bonheur d’Agnès Ledig : « Ne baisse pas les bras, tu risquerais de le faire deux secondes avant le miracle ».

Pourquoi je suis une lectrice Charleston
Parce que j’aime les éditions Charleston, l’identité que dégage cette maison d’édition auprès des lecteurs (en tout cas auprès de la lectrice que je suis), de la proximité au choix des parutions.

Parce que j’aime lire, que j’aime l’univers romanesque et poétique (et surtout, surtout, jamais niais) des auteurs Charleston. Parce que depuis que j’ai découvert les éditions Charleston, j’ai beaucoup de mal à ne pas acheter tous les livres. Parce que les histoires (autant que les couvertures) me font voyager et m’inspirent confiance et talent. Parce que les auteurs sont talentueux. Parce que les héroïnes des romans Charleston me ressemblent et que je m’identifie facilement à elles et que c’est la raison pour laquelle les livres Charleston deviennent des livres doudous dans lesquels je peux me plonger, quelque soit mon état d’esprit, qu’il soit positif ou un peu maussade.

Vous pouvez retrouver son blog ici :

fb_icon_325x325  2000px-Twitter_Logo_Mini.svg

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire