Les Lectrices Charleston auraient-elles démasqué le vrai visage de ce mari (trop) parfait ?

Une journée exceptionnelle de Kaira Rouda donne la parole à Paul Strom, un mari parfait à la vie parfaite. C’est pour cette raison qu’il planifie un week-end romantique pour sa femme, Mia, dans leur maison de campagne, juste tous les deux. Et il promet que cette journée sera exceptionnelle. Nous avons donc demandé aux Lectrices Charleston si elles auraient su aller au-delà des apparences si elles avaient eu comme Mia un mari (trop) parfait ?

« Oulala oui, mais c’est facile à dire ! » Bénédicte du blog Au fil des livres

« Oui car dès le début j’ai capté que quelque chose clochait chez Paul. Et puis il est tellement vaniteux, imbus de lui-même que je ne l’aurai pas qualifié de parfait haha! » Marie du blog Un monde de conteuses

« Personne n’est parfait… Et surtout Paul, il est loin d’être parfait. Peut-être aveuglée par l’amour je n’aurais pas réussi à détecter le genre de personnes que c’était. Mais ayant un caractère méfiant et observateur, j’espère que je me serais quand même demandée ce que cette perfection pouvait bien cacher… » Clara du blog Croqueuse Livres

« Une question difficile lorsqu’il est sujet de sentiment. J’espère de tout coeur que si je rencontre une personne pareille, je saurais voir au-delà des apparences. Toutefois, je ne me sens pas plus intelligente ni instruite que Mia. Ce sont des personnalités qui arrivent très bien à se jouer de leur entourage, en tout cas pendant un temps et en général jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour faire machine arrière sans dommage. » Laura du blog Darcybooks

« Je pense que c’est facile de dire oui tant que l’on n’est pas confronté à cette situation. Malheureusement, je pense que les hommes de ce genre sont très forts pour se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas, au moins pour un temps. Je pense qu’on finit forcément par y voir clair un jour ou l’autre mais qu’il est très difficile de se sortir de cette situation. » Laurie du blog Mya’s books

« D’un point de vue extérieur j’ai tendance à dire que oui car il y’a de nombreux signaux qui montrent que cet homme est un manipulateur malsain… Mais après je pense que quand on est “aveuglé” on ne peut malheureusement pas prévoir ou alors on décide de fermer les yeux sur la vérité… » Estelle du blog Petite Lectrice

« Etant un peu naïve je pense qu’au début je n’aurai rien vue venir surtout quand on est au début d’une relation. Mais avec les années je pense que oui j’aurai eu des doutes mais peu être pas au point de tout découvrir. » Cindy du blog La lectricedyslexique

« C’est mon métier ! Alors j’aime à penser que oui ! En tout cas, s’il s’agissait d’un patient, d’une personne externe, alors je pense sincèrement que oui. D’ailleurs, je l’avais cerné dès les premières pages dans ce roman !
Cependant, je ne pense pas que j’aurais su aller au-delà des apparences dès le départ à la place de Mia. Lorsque l’on est engagé émotionnellement avec quelqu’un, alors on n’a pas le recul nécessaire pour pouvoir proprement analyser sa personnalité comme dans mon métier. On voit ce que l’on cherche, ce que l’on souhaite voir et on ne s’en aperçoit que très tard, voir trop tard… ! » Manon du blog VibrationLittéraire

Un grand merci aux lectrices Charleston pour leur réponse !

, , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire