L’interview de Caroline Noel

Caroline Noel, alias la blogueuse Carobookine, a répondu aux questions des Lectrices Charleston sur son premier roman intitulé Haut les cœurs ! Découvrez ses réponses !

Comment vous est venue l’idée d’écrire ce livre ?

J’ai toujours rêvé d’écrire un roman, mais pendant longtemps, je n’avais ni le temps ni la capacité de le faire. Il y a deux ans, je me suis retrouvée avec plus de temps libre et je me suis dit que c’était le moment ou jamais d’essayer de mettre par écrit l’histoire qui me trottait dans la tête.
Une histoire de femmes et d’amitié car je suis convaincue que nos amis sont comme une seconde famille que l’on choisit en fonction de notre personnalité, de nos valeurs et de nos envies. Ces personnes sont à la fois présentes dans notre vie pour vivre des instants exceptionnels mais aussi pour nous soutenir dans les moments plus difficiles. C’est ainsi qu’est né Haut les cœurs !

Cela fait-il longtemps que vous travaillez sur votre roman ?

Entre le moment où j’ai commencé à y réfléchir sérieusement et le jour de sa sortie, il se sera passé un peu plus de 18 mois.
18 mois pendant lesquels j’ai commencé à construire mon histoire et mes personnages puis, j’ai effectué une formation d’écriture créative à distance qui m’a permis de libérer ma plume. Ensuite, j’ai écrit, corrigé, retravaillé et peaufiné mon texte à foison, puis, je l’ai adressé aux Editions Charleston qui m’ont mise entre les mains d’une éditrice sur les conseils de qui j’ai retravaillé mon texte pour le rendre plus fort. Un travail d’équipe qui me permet d’être heureuse du roman que je vous présente aujourd’hui !

Certains passages sont-ils tirés de faits vécus ?

En fine observatrice, tout ce qui m’entoure m’inspire mais plus comme matière première (à moduler pour en faire autre chose) que comme contenu en tant que tel. Très curieuse, la vie des autres me passionne et je fais partie de ceux qui pensent que la fiction est toujours plus vraie lorsqu’elle est inspirée de la réalité.
Alors oui, Haut les cœurs ! est une fiction, mais bien entendu il y a une part de moi dans mon roman (par exemple, j’aime courir et je ne cours jamais seule !).

Croyez-vous que cacher un secret peut nuire à une amitié ?

Je me suis souvent posé la question de savoir si en amitié on pouvait tout se dire (je me pose d’ailleurs  la même question pour le couple). Et c’est ce que j’ai eu envie de développer dans Haut les cœurs !
Avec le recul, je dirais qu’il y a secret et secret. Je pense qu’on a beau être fervent défenseur de la vérité, dans de très rares exceptions le mensonge peut aussi avoir une certaine utilité : pour préserver un proche, par exemple, le mettre à l’abri ou lui éviter des désagréments inutiles. Mais pour moi, cela doit rester exceptionnel !

Avez-vous déjà une nouvelle idée concernant un second roman ?

Moi qui adore les sagas, j’ai dans l’idée d’écrire un roman sur chacune des quatre filles présentes dans Haut les cœurs ! (mais pas forcément de façon chronologique).
J’ai commencé par Chloé, mais j’ai déjà en tête les histoires d’Ada et de Jess. Reste à savoir par laquelle je vais poursuivre. Peut-être d’ailleurs auriez-vous une préférence à m’indiquer ?

Merci à Caroline Noel pour ses réponses !

2 réponses à L’interview de Caroline Noel

  1. Besigot colette 23 juin 2018 à 14 h 58 min #

    Et oui  » Hauts les cœurs « nous fait voyager … l Espagne , l Italie , le sud … et la Bretagne …etc … tous ces lieux sont emprunts de couleurs et de senteurs bien réelles …… on s y sent bien … on s y retrouve …on découvre ..,,OUI j attends une suite …. pourquoi pas la vie de Mila ou Jess ( mes héroïnes préférées ..) mais «  non «  déconnectées d Ada et Chloé ..,bref je laisse à l esprit créatif et inventif de Caroline Noël l initiative de nous «  transporter « vers un bon moment de détente et de réflexion BRAVO

  2. Mathieu 24 juin 2018 à 18 h 32 min #

    Un grand merci pour votre beau commentaire !

Laisser un commentaire