L’interview de Dorothy Koomson

Dorothy Koomson a répondu aux questions des Lectrices Charleston sur son roman L’ombre de l’autre femme ! Découvrez ses réponses !

Où avez-vous trouver l’inspiration qui vous a permis d’écrire sur un sujet si particulier que le remariage après un décès mystérieux ?

J’ai eu l’idée de cette histoire parce que je voulais explorer ce que c’était de se sentir au second rang dans son mariage. Libby sait que Jack l’aime mais elle vit toujours dans l’ombre de quelqu’un – Eve – qui est décrite comme parfaite et que Libby ne peut pas rencontrer pour s’en faire sa propre opinion. Quand les gens meurt, ils deviennent presque toujours des gens « parfaits » et Libby doit composer avec cela. Quand elle a un accident de voiture, elle s’interroge sur tout, y compris sa relation avec son mari et si elle peut rester mariée à quelqu’un qui est sans aucun doute amoureux d’une femme morte. Quand Libby découvre qu’il y a quelque chose de suspect dans la mort d’Eve, elle commence à s’inquiéter de ce que Jack est capable de faire aux femmes qu’il aime.

Pourquoi vous semblait-il important qu’Eve raconte son histoire via un journal intime ?

Ève est morte des années avant que l’histoire ne commence, alors le journal intime est un moyen pour elle d’être intégrée au récit. Je voulais aussi qu’elle soit liée à Libby. Une grande partie de l’histoire d’Eve se passe avant qu’elle ne rencontre Jack, donc la seule façon de lier les deux femmes était de faire en sorte que Libby trouve le journal. De plus, les gens sont plus honnêtes dans un journal intime qu’avec les autres, et Eve a vécu tellement de choses différentes, je voulais un endroit où elle puisse être honnête et libre.

La fin actuelle était-elle l’unique possible pour vous ou aviez-vous penser à d’autres façons de terminer l’histoire ?

Je pense toujours à différentes façons de terminer mes histoires, mais chaque fois que j’écris un livre, à mesure que je me rapproche de la fin de l’histoire, il n’y a vraiment qu’une seule façon de le terminer. Parfois ce n’est pas la fin que j’imaginais initialement, ni la fin que les lecteurs voudraient, mais c’est celle qui doit arriver, pour rester fidèle aux personnages et à leur parcours. Ici, c’était définitivement la meilleure fin pour Libby, Jack et tous les autres personnages.

Merci à l’auteure pour ses réponses !

, , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire