L’interview de Lucinda Riley, par les Lectrices Charleston

Il y a un mois, La sœur de l’ombre de Lucinda Riley sortait chez les éditions Charleston pour le plus grand plaisir des lectrices. Le troisième tome de la saga Les sept sœurs était très attendu ! Grâce à leur lecture du livre en avant-première, les Lectrices Charleston ont pu poser des questions à l’auteur. Voici ses réponses !

Quelles sont les origines de votre saga ?

En janvier 2013, je réfléchissais à ma prochaine histoire. Je voulais trouver un angle plus général, ajouter un élément de mon passé/présent d’auteur, quelque chose qui nous pousserait dans nos retranchements, mes lecteurs et moi. J’ai toujours été fascinée par les étoiles – en particulier par les Sept Sœurs de la ceinture d’Orion, et pendant une nuit glaciale dans le Nord de Norfolk, j’ai regardé le ciel, en pensant aussi à mes sept enfants… L’idée m’est venue d’une série de sept livres, basés sur l’allégorie de la légende de la constellation des Sept Sœurs.

Avez-vous un plan avant d’écrire les histoires des sœurs ? Ou est-ce que leurs histoires viennent quand vous êtes en train d’écrire ?

Comme la série est basée sur les légendes des Sept Sœurs, j’ai un cadre général, et la fin est planifiée dès le début. Les secrets qui seront révélés dans le livre sont tous dans ma tête. Il y a un fil conducteur caché dans la série, et je dois m’assurer que cela reste subtil et cohérent dans tous les livres. Seul mon mari connaît l’intrigue du dernier livre, mais récemment, il m’a dit qu’il l’avait déjà oubliée !
Quand je suis sur le point d’écrire l’histoire de chaque sœur, je laisse les personnages me guider. Je ne garde jamais de notes, je fais simplement une recherche historique, puis je commence à écrire, et les personnages prennent le relais. Je suis actuellement en train de travailler sur l’histoire de Tiggy, le 5ème livre de la série, et je suis complètement immergée dans son esprit.

Dans votre livre La Sœur de l’ombre, il y a beaucoup de références à la littérature Britannique. Quel est votre livre favori ou votre auteur anglais préféré ?

Dans La Sœur de l’ombre, j’ai vraiment voulu explorer les aspects les plus connus du Royaume-Uni : la famille royale, les beaux jardins et la littérature historique foisonnante. Je lis beaucoup, mais mes livres préférés restent ceux de la série Wolf Hall de Hilary Mantel. Comme Orlando et Star, mes personnages dans le roman, j’aime aussi les livres rares. Les favoris de ma collection sont les classiques de chez Penguin, et mes éditions spéciales en cuir relié des sœurs Brontë et de Dickens.

Merci à Lucinda Riley et aux Lectrices Charleston pour cette interview !

Partagez cet articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrEmail this to someone

, , , , , , ,

Une réponse à L’interview de Lucinda Riley, par les Lectrices Charleston

  1. Nicole 10 mai 2017 à 18 h 24 min #

    Vite vite on attend la suite

Laisser un commentaire