L’interview de Lucinda Riley, par les Lectrices Charleston

 La sœur à la perle de Lucinda Riley, le quatrième tome de la saga Les Sept sœurs était très attendu ! Grâce à leur lecture du livre en avant-première, les Lectrices Charleston ont pu poser des questions à l’auteur. Voici ses réponses !

J’ai lu dans l’une de vos interviews que vous voyagez beaucoup. Avez-vous voyagé en Australie ?

L’Australie est un pays que je n’avais jamais visité auparavant, peut-être pour la même raison subconsciente que CeCe : moi aussi, je déteste les araignées. Pourtant, quand je suis arrivée pour faire mes recherches en janvier 2016, j’ai été absolument captivé par le paysage, en particulier le Never Never autour d’Alice Springs, son histoire et ses habitants. J’ai traversé le Never Never pour voir Hermannsburg Mission de mes propres yeux.

Dans La Sœur à la perle, je n’ai écrit que sur une infime partie de ce continent vaste et incroyable. Il y a tellement plus à découvrir et j’espère y retourner.

Comment avez-vous eu l’idée de cette saga ?

En janvier 2013, je cherchais ma prochaine histoire, mais je voulais trouver un angle global pour ajouter un autre élément à mon écriture passée/présente. Je cherchais quelque chose qui me défierait et m’exciterait, moi, ainsi que mes lecteurs. J’ai toujours regardé les étoiles – en particulier les Sept Sœurs dans la ceinture d’Orion, et par cette nuit glaciale dans le Norfolk du Nord, j’ai levé les yeux vers le ciel, et, pensant aussi à nos sept enfants, j’ai eu l’idée d’une séries de sept livres basées sur les légendes de la constellation Seven Sisters.

Et quand je suis allée au Brésil plus tard dans l’année pour promouvoir mon premier livre, je suis tombée amoureuse du pays et de ses habitants. J’ai alors réalisé que je n’avais jamais lu un livre de là-bas. Je suis montée sur la montagne du Corcovado pour voir le Christ Rédempteur, je me suis tenue devant lui et j’ai été émerveillé par la statue. Je me demandais quelles histoires se cachaient derrière sa construction il y a près d’un siècle. J’ai commencé à enquêter et à entendre parler du mystère dont les mains avaient été réellement utilisées comme modèle …

Que cela soit Une jeune fille sur la falaise ou La sœur à la perle, vous mettez en scène des héroïnes perdues qui, confrontées à la vie et aux événements, doivent découvrir où est leur place dans ce monde. Cette thématique a-t-elle une connotation particulière pour vous ?

Absolument. C’est un thème très présent dans toute la série Les Sept Sœurs, et je crois que c’est quelque chose qui est fondamentalement humain : le désir d’appartenir et de se connaître soi-même. Dans la série, nous rencontrons de nombreux enfants adoptés et orphelins de différents milieux, qui n’ont peut-être pas de famille biologique, mais qui créent la leur. J’aime explorer la question de savoir ce qui forme votre identité. En trouvant leurs racines et en découvrant leur passé, mes héroïnes peuvent trouver leur place dans le présent.

Quelle sœur de votre célèbre saga vous ressemble le plus?

Je m’identifie à chaque sœur d’une façon ou d’une autre – par exemple, Star pour l’amour des livres et les gens qu’elle aime, CeCe pour le sens de l’humour… Mais la sœur dont je me sens la plus proche est Tiggy, la sœur « spirituelle ». L’écriture de The Moon Sister a été une expérience merveilleuse pour cette raison, et je ne me suis pas sentie aussi connecté à un personnage depuis que j’ai écrit Aurora dans Une jeune fille sur la falaise.

Je sais que mes lecteurs ont chacun leurs sœurs préférées, et j’aime toujours entendre à quelle sœur ils s’identifient le plus.

Avez-vous déjà une idée du prochain pays qui sera présenté dans le prochain roman ?

Je suis en train de mettre la touche finale au cinquième livre de la série. Tiggy se considère comme un « flocon de neige » et accepte que ses sœurs trouvent ses croyances et ses prophéties souvent étranges et troublantes. Comme tout « don », Tiggy se demande si sa seconde vue est aussi une malédiction, car elle semble l’affoler constamment. Dans The Moon Sister, nous nous rendons dans les majestueuses Highlands écossaises vers un domaine montagneux sauvage et enneigé où une fascinante communauté locale se lie d’amitié avec elle. Le voyage de Tiggy pour découvrir son passé l’emmènera également vers la chaleur de Grenade en Espagne, où le magnifique palais de l’Alhambra surplombe les sept grottes sacrées de Sacromonte, qui résonnent au rythme de la musique flamenco…

 Un grand merci à Lucinda Riley pour ses réponses !

, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire