L’interview de Lynn Massina, par les Lectrices Diva

Les Lectrices Diva ont eu la chance de découvrir Préjugés et Orgueil de Lynn Messina ! Elles ont pu poser des questions à l’auteur. Découvrez vite ses réponses !

Êtes-vous une fan de Jane Austen ?

Oui, je suis une grande fan de Jane Austen ! Mais je ne suis pas une fanatique. Je n’ai pas l’énergie d’être fanatique à propos de quoique ce soit, d’ailleurs. Je relis quand même régulièrement Orgueil et Préjugés, c’est vrai. Si j’avais le temps d’être une vraie fanatique, je regarderais sans jamais m’arrêter l’adaptation de 1995 avec Jennifer Ehle et Colin Firth. Mais je n’ai pas le désir brûlant de tout connaître sur Jane Austen. Ces livres me suffisent amplement !

Comment l’idée est venue de réaliser une sorte de réécriture du roman phare de Jane Austen ?

J’ai eu l’idée en 2004, quand j’ai vu l’adaptation de Bollywood, Bride and Prejudice. Après le film, un ami et moi attendions le bus, en décortiquant toutes les scènes. Nous avons trouvé tous les deux que le personnage de Lizzy était très dur, c’était presque comme si elle était Darcy. Et c’est à ce moment précis que le changement de sexe des personnages m’est apparu. J’ai tout de suite apprécié comment les noms sonnaient inversés ! Cette histoire est ainsi devenue inévitable pour moi.

Comment vous êtes-vous organisée pour l’écriture de ce livre ?

J’ai d’abord écrit un scenario car j’étais tellement enthousiaste que je voulais sortir les idées de ma tête le plus vite possible et trouver un scénario prend bien moins de temps que d’écrire un roman ! Mais mon agent n’a pas aimé l’idée, j’ai donc mis le scénario de côté pendant longtemps. Et pourtant un jour, j’ai vu quelque chose sur Twitter – une personne travaillant sur une adaptation contemporaine de Orgueil et Préjugés – et ça a fait ressurgir cette histoire. J’ai donc pris la décision de reprendre ce scénario et de m’attaquer à l’écriture du roman. Je pensais que ce serait plus facile car l’idée du roman était déjà bien définie et c’est vraiment beaucoup pour moi car normalement, je ne travaille pas avec un brouillon. Je ne peux penser aux idées à l’avance, seulement quand j’en ai réellement besoin, donc les brouillons ne fonctionnent pas du tout avec moi. J’étais vraiment très contente d’adapter le scénario, mais quand j’ai relu l’histoire, l’ensemble m’a fait grimacer. C’était vraiment affreux. Je suis finalement plus ou moins partie de rien mais j’avais toujours une sorte de ligne conductrice, puisque je suivais le livre original. J’ai vraiment apprécié ce nouveau sentiment de savoir exactement où l’histoire allait finir quand j’ai commencé à l’écrire.

Merci aux Lectrices Diva et à Lynn Messina pour ses réponses !

Partagez cet articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrEmail this to someone

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire