La petite histoire de la couverture de La Maison d’hôtes, de Debbie Macomber

La Maison d'hôtes est arrivé !

Hier matin, l’imprimeur Floch nous a livré les tous premiers exemplaires du roman de Debbie Macomber. C’est toujours une émotion quand on reçoit les livres qui sortent juste des presses ! Antoine, notre chef de fabrication, a distribué un exemplaire du livre à chacune des filles (et au garçon) des éditions Leduc.s et Charleston et nous avons eu des compliments de l’équipe sur la couverture. Ca fait toujours plaisir !

Le brief de couverture

Pour en arriver là, il faut passer par l’étape du brief de couverture ! Deux fois par mois, à 9 heures pile, je retrouve notre directeur artistique, Bernard Amiard, autour d’un café. C’est lui qui créé toutes les couvertures des romans Charleston. Je lui raconte alors l’histoire du livre, l’ambiance, l’auteur… Bernard ne lit pas les romans avant d’en créer la couverture : au moment où il commence à travailler sur les couvertures, les romans ne sont même pas encore traduits en français ! Notre conversation autour d’un café est donc d’une importance cruciale ! Pour le roman de Debbie Macomber, nous avions une difficulté supplémentaire : l’agent de Debbie a demandé de recevoir et de valider le projet de couverture. Avec sa nouvelle série Retour à Cedar Cove, Debbie Macomber a voulu se démarquer de ses séries précédentes, et a voulu que les couvertures de la nouvelle série se démarquent des couvertures de ses séries précédentes. Pas facile !

La couverture américaine

La fenêtre ouverte : LA bonne idée !

Pour la couverture de La Maison d’hôtes, il fallait que la couverture donne un avant-goût dans l’ambiance si particulière du livre. Et puis, il fallait donner une bonne place au nom de l’auteur : on n’a pas toujours la chance de publier l’une des romancières les plus populaires du monde, il aurait été dommage de mettre son nom en tout petit ! Après notre café, Bernard rentre chez lui et passe des heures sur les banques d’image, à la recherche de LA bonne idée ! Quand il m’envoie son projet de couverture, c’est toujours une surprise. J’ai été immédiatement séduite par cette fenêtre qui s’ouvre sur un si joli jardin. La couverture a également beaucoup plu à l’agent !

La Maison d'hôtes

Karine Bailly de Robien

 

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email

, , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire