Vie Fictive et vie réelle, par les Lectrices Charleston

Les Lectrices Charleston ont pu découvrir le nouveau Charleston Noir, Elizas de Sara Shepard, l’auteure de la série Pretty Little Liars ! Suite à leur lecture, nous leur avons demandé comment elles réagiraient si leur vie fictive, comme Eliza, était mélangée avec leur vie réelle ?

« Oh la la ! Quelle angoisse ! Ne pas savoir discerner le vrai du faux, cela me ferait perdre tous mes repères. Je crois que je deviendrais folle, je ne le supporterais pas. Il vaut mieux pas l’imaginer ! Sauf, si ma vie fictive se déroule dans un univers merveilleux où tout est beau et magique, alors là peut-être que je pourrais me l’imaginer… » Clara du blog Croqueuse Livres

« Je serais très perturbée, je crois. Mais qui ne le serait pas ? » Laurie du blog Mya’s books

« Je crois que je serais complètement paniquée et angoissée haha. C’est très anxiogène je trouve cette idée que vie fictive/vie réelle se mélangent pour ne faire qu’un. » Gwendoline  du blog Bulle de Chouquette

« Je croirais sincèrement que je suis une folle dingue! Je demanderai à mes proches de me faire suivre et soigner car je ne verrais pas d’autres options possibles. » Estelle du blog Petite Lectrice

« Alors là pour le coup, je serais véritablement terrifiée… ! Voir que ce que j’ai pu imaginer m’est vraiment arrivé m’angoisserait énormément (il faut dire que j’ai une bonne imagination aussi haha !)
Comment délier l’imaginaire de la réalité après ? C’est une question qui revient souvent dans la maladie mentale, comment faire la part de vérité ? Où est le délire, où est la vérité ?
Tout cela est très angoissant et c’est surement pour cela que j’ai autant aimé ce roman ! » Manon du blog VibrationLittéraire

« Déjà que parfois j’ai l’impression de retrouver certains passages de ma vie dans des scènes vues dans des films, ou lues dans des livres, je pense que paniquerai!! » Marie du blog Un monde de conteuses

« Comment démêler le vrai du faux lorsque l’on ne peut faire confiance à personne à commencer par nous même ?
J’espère ne jamais être dans la situation de Eliza ou alors ne jamais en être consciente. » Laura du blog Darcybooks

« Je pense que comme elle au début j’y croirai, étant têtue je serai sure de ce que je pense. Mais par la suite je pense que j’aurai peur, peur de moi et que je me remettrai en question. » Cindy du blog La lectricedyslexique

Merci aux lectrices !

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire