Et pour vous, avoir 40 ans c’est quoi ?

Au secours, j'ai 40 ans_c1Nos Lectrices Charleston 2015 ont lu Au secours j’ai 40 ans (depuis 4 ans) de Gaëlle Renard, un roman-témoignage qui raconte les joies et les déboires d’une jeune quarantenaire à l’aube d’une nouvelle vie. Nous leur avons demandé ce que signifiait, pour elles, avoir quarante ans.  

«Un livre que j’ai lu il y a quelques années de ça maintenant ; le titre c’est L’escapade sans retour de Sophie Parent. C’est l’histoire d’une femme de 40 ans qui a tout pour être heureuse, un mari, une bonne situation, une villa magnifique, de beaux enfants très intelligents mais qui se lasse de sa vie monotone et du jour au lendemain décide de partir, de tout plaquer pour vivre, se sentir vivre dans un pays étranger. Une histoire absolument captivante. » Marine S.

« Étant loin de la quarantaine (23 c’est presque la moitié quand même !), je ne peux pas vraiment m’identifier à l’héroïne du roman, mais la quarantaine ne me fait pas peur. Je suis curieuse de savoir où j’en serai dans ma vie lorsque j’atteindrai cet âge. Avoir 40 ans est actuellement une période de la vie où on peut accomplir plein de choses : reconstruire une nouvelle vie si le premier mariage n’a pas fonctionné, changer de carrière car généralement les enfants sont un peu plus grands et indépendants, partir faire des voyages car on n’est pas sur la paille (comme lorsque l’on est dans la vingtaine). J’admire par exemple Florence Foresti qui n’a pas honte de raconter ses déboires de mère sur scène et qui le fait toujours avec humour. Avoir 40 ans, c’est pour moi un moment de la vie où on a des choses à raconter mais où rien n’est encore terminé. On a encore la possibilité de faire plein d’autres choses qu’on n’a pas encore eu l’occasion de faire. Reste juste à oser partir à l’aventure ! » Marine N.

« 40 ans, c’est un âge que je redoute ! J’ai donc pris beaucoup de plaisir à découvrir le roman-témoignage de Gaëlle Renard qui confirme mes craintes mais les apaise un peu en même temps… […] À 40 ans (et plus), beaucoup de femmes prouvent qu’elles ont encore plein de projets à réaliser. J’admire des femmes comme Meryl Streep, Susan Sarandon, Sophie Marceau, Vanessa Paradis… qui sont toujours autant créatives. Mais la vie semble quand même plus facile pour les hommes, qui n’ont pas ce cap à franchir ! » Coralie

« Je n’ai que 30 ans, donc ma réponse sera forcément issue de mon imagination. Je pense qu’avant, quand on avait 40 ans, on était considéré comme vieux. Ou vieille, car je pense que c’était plus dur pour une femme. 40 ans, c’est juste un cap de plus, une nouvelle dizaine qui laisse plein de portes ouvertes, mais avec la maturité en plus, très certainement. » Clarisse

« 40 ans me semble si loin et si proche. À une certaine époque avoir 40 ans, c’était presque la fin d’une vie. Je pense par exemple à Zelda Fitzgerald. L’épouse de Scott Fitzgerald est décédée à l’âge de 48 ans dans un hôpital psychiatrique. Jusqu’à la fin, elle s’excusait de son temps. Une femme forte, malade, qui a influencé toute une génération. Une artiste complète. » Natacha

« Je suis encore un peu éloignée de la quarantaine. Je ne m’inquiète déjà pas tellement de la trentaine qui arrive alors qu’autour de moi mes amies commencent à paniquer, donc chaque chose en son temps ! Beaucoup d’actrices sont encore plus belles dans leur quarantaine et même après que pendant leur vingtaine ! » Alice

« Je n’ai pas encore 40 ans et j’en suis encore loin. Pour l’instant ça me paraît un âge lointain et j’ai du mal à me projeter dans le futur. Je suis plus du genre à vivre au jour le jour. » Joanna

« Ça me parait loin, très loin, mais plus l’âge fatidique approche, plus je me dis que ce n’est pas si vieux finalement. Je me dis juste qu’il y a un certain nombre de choses que j’aimerais avoir fait avant… » Marie

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire