La Concubine russe : l’avis des lectrices Charleston

Quelques lectrices Charleston ont plongé récemment dans La Concubine russe de Kate Furnivall, une nouveauté Charleston sortie en poche en début de semaine ! Dans ce roman riche en émotions, Lydia, une jeune fille russe exilée en Chine avec sa mère, va vivre une histoire d’amour passionnée avec Chang An Lo, un mystérieux chinois qui va la sauver in extremis de la mort…

exe_concubine_russe.indd« Dès les premières pages on sent un souffle romanesque planer sur le destin de Lydia, la fille « renard » à l’éblouissante chevelure rousse ; absolument tout contribue à en faire une formidable héroïne de saga (…) L’époque est remarquablement décrite et reconstituée, à tel point qu’on s’imagine sans peine dans ces petites rues sinistres, ce port théâtre de crimes, ces maisons coloniales. (…) Autant d’histoires qui constituent une passionnante épopée » Sophie

« La concubine russe est d’une beauté époustouflante, c’est un véritable coup de cœur. Je n’oublierai jamais ce roman qui m’est désormais très cher. (…) je ne saurais que vous conseiller cet immense roman dont l’histoire d’amour nous gonfle le cœur d’espoir. Les quelques 643 pages du roman défilent à une vitesse incroyable tant l’enthousiasme est intense. » Cassandre

« C’est la seconde partie du roman qui m’a le plus passionnée et qui m’a permis d’adorer ma lecture. Le cœur serré, nous suivons des rebondissements forts en émotions. J’avais l’impression de voir un film se dérouler sous mes yeux. Le point fort de ce roman est assurément ces deux personnages principaux Lydia et Chang. Leur histoire est tellement puissante et enivrante. (…) La concubine russe est une magnifique histoire d’amour entre deux êtres que tout oppose. (…) Que d’émotion. » Djihane

Merci aux lectrices Charleston pour leurs avis !

Retrouvez plus d’informations sur le livre

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email

,

Les commentaires sont fermés.