Lectrices Charleston 2014 : Colette

Trois filles et leurs meres_c1

Dans Trois filles et leurs mères, Sophie Carquain évoque Marguerite Duras, Simone de Beauvoir et Colette. Nos Lectrices Charleston connaissaient finalement peu les deux premières. Nous leur avons également demandé leur avis sur Colette, afin de les découvrir un peu plus. Voici leurs réponses ! 

« Je n’ai pas lu Colette et je vais réparer cet oubli très vite ! À dire vrai, j’avais vu quelques Claudine dans la bibliothèque de mes grands-parents quand j’étais petite mais je n’étais pas encore assez âgée pour les comprendre ! » Hélène

« Je n’ai lu aucun roman de Colette mais Sophie Carquain m’a donné envie de lire les aventures de Claudine ! » Marine

« Colette ou l’incontournable Claudine. Et puis Chéri, Sido… Je les ai tous lu, et récemment je me suis replongée dans Claudine, mais sans en retrouver la saveur et l’impertinence. » Karen

« Colette, ça a été une de ces rencontres qu’on ne peut oublier. J’ai découvert grâce à ma mère la série des Claudine quand j’étais jeune adolescente. Durant cette période de la vie pas toujours facile, j’y ai trouvé un exutoire, une jeune fille dans laquelle j’arrivais à me retrouver malgré nos deux époques éloignées. J’ai lu toute la série. Puis, je l’ai laissée de côté, et même un peu oubliée. Jusqu’à cette biographie, qui m’a replongée dans ces souvenirs et me donne envie de relire ces livres maintenant que je suis adulte, et pourquoi pas d’en découvrir d’autres. » Cyrielle

« J’ai lu un titre d’elle, même si je pense que ce ne soit pas le plus représentatif de ce qu’elle a pu produire. J’ai très hâte de découvrir sa série Claudine. » Gaby

Voir la fiche du livre

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire