L’interview de Clarisse Sabard, par les Lectrices Charleston

Récemment, les Lectrices Charleston ont pu découvrir avec plaisir le nouveau roman de Clarisse Sabard : La plage de la mariée. Après leurs lectures, elles ont pu poser leurs questions à l’auteur. Découvrez sans plus attendre ses réponses !

La plage de la mariée regorge de personnages tous plus différents les uns que les autres, mais tous intéressants. Quel est le personnage qui te ressemble le plus ?

Voilà une question qui mérite réflexion. Quand j’écris, je ne me pose absolument pas la question de savoir si tel ou tel personnage me ressemble. Avec le recul, je peux dire qu’il y a peut-être un peu de moi dans Zoé (ma meilleure amie a retrouvé dans ce personnage mon sens de l’humour), mais aussi dans Alice, dans son rapport à la pâtisserie et sa façon d’appréhender les choses.

 

À la lecture de tes deux premiers romans, il y a une notion fondamentale qui saute aux yeux, celle de l’identité, des racines. Est-ce que cette notion de quête identitaire tient une place particulière pour toi ?

Je pense qu’à un moment ou un autre, chaque être humain se trouve confronté à cette démarche introspective : quelles sont mes racines ? D’où je viens ? Quel sens donner à ma vie ? Ce qui est encore plus vrai dans une histoire familiale compliquée. C’est un sujet qui me passionne car je suis convaincue que beaucoup des maux dont nous souffrons individuellement peuvent trouver leur clé dans le passé. On apprend beaucoup sur soi et son rapport aux autres en déterrant parfois quelques vieux secrets de famille.

 

Dans ce roman, comme dans ton précédent, on retrouve des clins d’œil à la mode rétro. Est-ce important que tes héroïnes, comme toi, portent aussi dans leur cœur les tenues d’antan ?

Le personnage de Zoé est en fait né parce que j’ai souvent croisé, à l’époque, une jeune femme dont le look rétro m’a inspirée. Sans elle, peut-être que Zoé aurait porté des tenues plus passe-partout. Donc, pour répondre à la question, peut-être que mes deux héroïnes ont un look proche du mien, mais si c’était important pour La plage de la mariée, c’est parce que cela fait partie de la personnalité de Zoé. D’ailleurs, je suis en train d’écrire mon troisième roman, je peux d’ores et déjà vous dire que mon héroïne ne ressemble pas aux deux précédentes.

 

Ta façon d’écrire, tes habitudes, ont-elles changé depuis ton premier roman, Les lettres de Rose ?

Les lettres de Rose a été écrit avec un sentiment d’urgence. L’idée m’est tombée dessus et j’ai eu ce besoin de l’écrire immédiatement, comme l’histoire me venait. Désormais, je prends davantage le temps de rédiger un plan précis, d’effectuer des recherches dans les moindres détails, de dresser les points essentiels de la personnalité des protagonistes, de noter des idées de scènes, de dialogues. Et je n’écris plus le soir, mais trois après-midi par semaine. Je prends davantage mon temps mais je suis aussi beaucoup plus intransigeante envers moi-même ; travailler avec des éditrices m’a fait beaucoup apprendre !

 

Quelle est ta spécialité/petite douceur bretonne préférée ?

Ne comptez surtout pas sur moi pour manger un Kouign-Amann : tant de sucre et de beurre, cela m’écœure! En revanche, j’apprécie une bonne galette de blé noir bien garnie, des caramels au beurre salé et des palets bretons.

Un grand merci à Clarisse Sabard et à nos Lectrices Charleston pour cette interview !

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email

2 réponses à L’interview de Clarisse Sabard, par les Lectrices Charleston

  1. Carobookine 23 mars 2017 à 12 h 54 min #

    Moi aussi j’adore les caramels au beurre salé ! Et le sel de Guérande, j’en ajoute sur tous mes plats 😉

  2. MARCHAL Joëlle 31 mars 2017 à 12 h 44 min #

    « LES LETTRS DE ROSE » : Merci aux Editions Leduc.s de m’avoir permis de découvrir, en service de presse, ce roman au résumé très tentant, mais également la plume fluide et agréable de Clarisse SABARD.

    C’est l’histoire de Lola, enfant adoptée, trentenaire qui, au décès de sa grand mère biologique, va, au cours d’une véritable chasse aux trésors, tenter de percer les secrets de sa famille et de découvrir ses origines. Réussira-t-elle a donner enfin un sens à sa vie ?

    J’ai beaucoup aimé cette saga familiale, aux retours entre le passé et le présent, à la fois historique et romanesque et les multiples rebondissements m’ont vraiment tenue en haleine !

    J’ai passé un excellent moment en compagnie des personnages très attachants si bien décrits par l’auteur et il me tarde de lire le prochain ouvrage de Clarisse SABARD.

    Premier roman très prometteur à découvrir absolument ! Bonne lecture

Laisser un commentaire