L’interview de Jessica Cymerman, par les Lectrices Charleston

Celui d’après est un roman des éditions Charleston sortant le 9 mai 2017. En avant-première, les Lectrices Charleston ont pu le lire et le dévorer. Après leur lecture, elles ont posé des questions à l’auteur, Jessica Cymerman. Voici ses réponses !

Beaucoup de références musicales sont présentes dans le roman. D’où vous vient ce goût pour la chanson ? La musique a-t-elle une place particulière dans votre vie ?

J’ai toujours écouté beaucoup de musique, de vieilles chansons que ma mère nous faisait écouter, des trucs des années 20 parfois ! Je chante sans cesse, seule dans la rue ce qui me donne des allures de folle ! Je suis fan des chansons à texte des années 50, 60, 70. Je voue une passion à Barbara, Brel, Reggiani…Mais aussi aux Beatles !
Une bonne chanson c’est une histoire qui se raconte en 2, 3 minutes, mieux qu’un film ou un livre parfois et puis ça évoque à chaque fois des souvenirs, une ambiance, une attitude.
Sans la musique la vie ne vaut pas la peine d’être vécue 😉

Était-ce important pour vous d’écrire sur la thématique du deuil et des façons possibles de s’en sortir ? Pourquoi un tel humour avec un sujet difficile ?

Je n’ai jamais eu à connaître de deuil dramatique heureusement mais je me suis figurée un jour que si je perdais mon homme, je serais dévastée. Comme Anna, on se connaît depuis nos 18 ans mais heureusement nous fêtons nos 20 ans de relation et 4 enfants cette année ! Je trouve ça terrible de se retrouver endeuillée lorsqu’on est jeune, de voir sa vie et ses projets s’écrouler. J’ai vu ça autour de moi et je ne pense pas qu’on se remette. J’ai voulu traiter ça avec un peu d’humour car oui, la vie est plus belle lorsqu’on y met de l’originalité, des rires, des idées farfelues.
Et puis le rire, la folie, c’est aussi la vie.

À l’image de votre héroïne, êtes-vous une fervente amatrice de listes ?

Pas trop en fait. Lorsque j’étais plus jeune oui. J’ai tenu un journal (enfin des journaux) intimes de l’âge de 6 ans à l’âge de 19 ans et je faisais des listes, mais j’ai perdu cette habitude sauf pour les courses hein 😉
Les listes ça permet de cadrer son esprit, d’aller droit au but, c’est pratique !

Des idées pour un ou des prochains romans ?

J’ai l’habitude d’écrire des choses humoristiques sur les enfants habituellement, mais je suis contente d’avoir réussi à faire autre chose avec Celui d’après.
J’ai mille idées en tête… on verra !

Merci à Jessica Cymerman et aux Lectrices Charleston pour cette interview !

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email

, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire