L’inspiration, par les Lectrices Charleston

Les Lectrices Charleston, suite à leur lecture du Bruit des pages de Livia Meinzolt, ont dû répondre à une question : Vous est-il déjà arrivé, comme à l’héroïne, d’être inspirée par un tableau, ou une autre oeuvre, pour écrire ou dans votre vie ?

“Je ne suis pas sensible à l’art en général et je n’ai aucun talent d’écriture. Par contre, j’adore les bandes originales de film. Certaines musiques me transportent réellement et me font rêver…alors peut on dire que j’ai été inspirée ?” – Aurélie du blog Mon Jardin Littéraire

“Question difficile ! J’ai beaucoup écrit lorsque j’étais adolescente, des poèmes surtout et évidemment, je trouvais l’inspiration dans les écrits de certains poètes, je tentais de m’imprégner de leurs choix stylistiques etc… Cependant, je n’ai pas souvenir qu’une oeuvre en particulier ait pu m’inspirer, tout comme l’héroïne a été inspirée par le tableau.”  – Maud du blog Les Tribulations d’une Maman Mammouth

“Je suis fascinée par la fresque de la voûte de la chapelle Sixtine construite au Vatican, découverte lors d’un voyage il y a quelques années. C’est une oeuvre qui recouvre entièrement le plafond dans laquelle on est totalement aspirée et dont le thème central est la Genèse. J’ai, depuis, lu de nombreux ouvrages sur cette oeuvre afin d’essayer de tout savoir sur le peintre, les personnages qui s’y trouvent, les scènes… Plus que de l’inspiration, c’est de la fascination. Je suis encore à la recherche d’une autre oeuvre qui me fera penser et passer à autre chose tant elle m’a touchée!” – Élodie du blog Au Chapitre

“Un tableau, mais surtout de nombreuses œuvres littéraires ont souvent été le point de départ que ce soit pour mes futurs projets d’écriture, ou tout simplement dans ma manière de voir le monde. En effet, l’Art de manière générale nous donnent différentes versions du monde, qu’on se réapproprie, qui nous inspire, permettant dès lors de mettre des mots, des images, des sensations, sur notre vécu. J’espère être un jour aussi inspirée que l’héroïne face à un tableau, car sa vie a pris un nouveau tournant, et a été le point de départ de tant de belles choses.” – Laura du blog Devoratix Libri

“Malheureusement, non. Je pense ne pas assez m’y connaître en peinture mais ce n’est pas faute d’avoir envie après cette lecture ! Pour ce qui est d’une autre oeuvre, je dirais que chaque roman que je lis peut m’inspirer sur certaines choses puisqu’ils nous transmettent des messages. À nous de savoir les décrypter. Un livre peut changer la vie d’une personne, j’en suis persuadée. Tout comme une autre oeuvre !”  – Alexandra du blog La bibliothèque des rêves

“Oui, cela donne envie de vivre les émotions ressenties à la lecture de l’oeuvre de Chateaubriand.” – Marie du blog Marieatoutprixhappy

“La victoire de Samothrace m’inspire depuis mon adolescence. Elle a cette grâce absolue et donne comme l’impression d’avancer contre vents et marées, de tenir le cap malgré les difficultés de la vie. Et j’essaie de faire de même, toujours d’aller de l’avant quoi qu’il se passe.”– Elodie du blog Eliot et des livres

“Je n’ai jamais été inspirée par un tableau ou une oeuvre mais plutôt par l’oeuvre d’une vie, d’une personne. Je suis chaque jour inspirée par mon idole, mon icône, Valérie Lemercier, qui me donne l’impulsion d’être moi sans me soucier du jugement. De clown à femme fatale en passant par l’amour des autres, toujours saupoudrer d’humour aussi trash que subtil. Et cette façon de vivre la liberté de soi, un exemple ! Je l’aime d’amour et je veux être elle quand je serais grande !” – Harmony du blog La fille Kamoulox

Cliquez ici pour commander 

Un grand merci à elles ! 

Billet publié le 19 avril 2019 par Cynthia 0

L’interview d’Alia Cardyn

Alia Cardyn a répondu aux questions des Lectrices Charleston 2019 à propos de son nouveau roman L’envolDécouvrez l’interview de l’auteure.

Pourquoi écrire après une carrière juridique ?

J’ai étudié le droit car je ne croyais pas suffisamment en moi pour oser poursuivre mes rêves. Heureusement, dans la vie comme dans les romans, il y a des rencontres. Sur mon chemin, une grande amie, mes sœurs et un merveilleux mari m’ont soutenu et poussé vers des ambitions plus personnelles. J’ai beaucoup aimé le côté électrique et intense de ma carrière d’avocate mais avec le recul, je suis convaincue que celle d’écrivaine me correspond beaucoup mieux. Des histoires dont l’intérêt varie, me viennent toutes les deux minutes, elles émergent au gré des rencontres ou face à des détails insignifiants du quotidien. Je suis ravie de pouvoir désormais laisser libre cours à mon imagination et qu’elle se matérialise sous la forme de romans !

Était-ce important pour vous de mettre en avant une relation père/fille chaotique ?

J’aime bien mettre en place des relations chaotiques, peu importe les personnes qui interagissent. Je suis fascinée par le cours que prennent ces relations, les surprises qu’elles contiennent, les secrets qu’elles dissimulent…
Que cela concerne un père et une fille est plus un hasard de scénario. J’ai construit l’histoire les pieds dans l’eau (dans notre mer belge) en regardant mon aînée jouer dans les vagues. Différentes options s’offraient à moi, je les ai soupesé quelques instants puis j’ai choisi la configuration que vous découvrirez dans le roman. J’ai un caractère assez fonceur. Il y a toujours un millier de possibilités qui s’offrent à l’écrivain, j’avoue trancher assez rapidement.

Pourquoi avoir choisi cette construction du récit?

J’avais envie de créer un monde dans une petite ville inventée (Black), de lui donner ses règles, son jour de fête et de légende (le 27 juillet) et de retrouver tous mes personnages chaque année à cette même date. J’aime m’amuser à construire un univers que j’espère original, adopter une narration avec un angle particulier. Je voulais aborder un thème dur (le manque d’amour et sa quête) un peu à la façon d’un conte. Dans l’écriture, j’ai beaucoup de plaisir à inventer librement, sans tenir compte des conventions. Je me suis toujours sentie différente des autres, en décalage, et dans les livres, je peux jouer de ce trait important de mon histoire.

Quelles ont été vos inspirations ?

Pour ce roman-ci, je n’ai mené que très peu d’interviews, la plupart avec les médecins, gynécologue et psychiatre, pour valider les aspects médicaux ainsi que l’évolution psychologique de certains personnages.
Je m’inspire souvent des émotions que j’ai ressenti dans certaines situations. Je les prête à mes personnages. Le reste est de la création pure. En écoutant de la bonne musique (dont la liste figure en fin d’ouvrage), je me suis plongée dans un univers qui serait conforme à mes rêves. Chaque jour, j’ai retrouvé les personnages et comme pour les autres romans, ils ont pris leur place et ont commencé à s’exprimer.

Merci à Alia Cardyn pour ses réponses !

Billet publié le 15 avril 2019 par Cynthia 0

L’interview de Livia Meinzolt, par les Lectrices Charleston

Livia Meinzolt, lauréate du Prix du Livre Romantique 2019 avec son sublime roman Le Bruit des pages, a répondu aux questions des Lectrices Charleston. La Russie a-t-elle une signification particulière pour vous ? – Maud, du blog Les Tribulations d’une Maman Mammouth En effet, j’ai toujours été fascinée et aimantée par la Russie, sans pour autant […]

Billet publié le 10 avril 2019 par Laure 0

La recette secrète des rêves, par les Lectrices Charleston

Les Lectrices Charleston 2019 ont lu La recette secrète des rêves de Valentine Cebeni, et elles ont adorés ! Découvrez leurs réponses ! « C’est un roman original, dont les femmes sont les personnages forts. On y retrouve, au-delà des secrets de famille, l’amour comme fil rouge… l’amour filial, l’amour fraternel, l’amour maternel, l’amitié aussi… […]

Billet publié le 10 avril 2019 par Cynthia 0

Le grand amour, par les Lectrices Charleston

Les Lectrices Charleston, suite à leur lecture de Ceux qui voulaient voir la mer de Clarisse Sabard, ont dû répondre à une question : Seriez-vous capable comme Aurore d’attendre votre grand amour pendant des années ? Découvrez leurs réponses ! “J’ai tout de suite envie de répondre: la vie est trop courte pour attendre. Mais, […]

Billet publié le 30 mars 2019 par Cynthia 0

Le Bruit des pages, par les Lectrices Charleston

Les lectrices Charleston 2019 ont lu Le bruit des pages de Livia Meinzolt, et elles ont été séduites par cette lecture ! Découvrez leurs réponses ! Cliquez ici pour le commander “De la frénésie de l’écrivain à la frontière entre réalité et fiction, tout est parfaitement maîtrisé pour que l’on entraperçoive à peine le dénouement. […]

Billet publié le 29 mars 2019 par Cynthia 0