L’interview d’Alia Cardyn

Alia Cardyn a répondu aux questions des Lectrices Charleston 2019 à propos de son nouveau roman L’envolDécouvrez l’interview de l’auteure.

Pourquoi écrire après une carrière juridique ?

J’ai étudié le droit car je ne croyais pas suffisamment en moi pour oser poursuivre mes rêves. Heureusement, dans la vie comme dans les romans, il y a des rencontres. Sur mon chemin, une grande amie, mes sœurs et un merveilleux mari m’ont soutenu et poussé vers des ambitions plus personnelles. J’ai beaucoup aimé le côté électrique et intense de ma carrière d’avocate mais avec le recul, je suis convaincue que celle d’écrivaine me correspond beaucoup mieux. Des histoires dont l’intérêt varie, me viennent toutes les deux minutes, elles émergent au gré des rencontres ou face à des détails insignifiants du quotidien. Je suis ravie de pouvoir désormais laisser libre cours à mon imagination et qu’elle se matérialise sous la forme de romans !

Était-ce important pour vous de mettre en avant une relation père/fille chaotique ?

J’aime bien mettre en place des relations chaotiques, peu importe les personnes qui interagissent. Je suis fascinée par le cours que prennent ces relations, les surprises qu’elles contiennent, les secrets qu’elles dissimulent…
Que cela concerne un père et une fille est plus un hasard de scénario. J’ai construit l’histoire les pieds dans l’eau (dans notre mer belge) en regardant mon aînée jouer dans les vagues. Différentes options s’offraient à moi, je les ai soupesé quelques instants puis j’ai choisi la configuration que vous découvrirez dans le roman. J’ai un caractère assez fonceur. Il y a toujours un millier de possibilités qui s’offrent à l’écrivain, j’avoue trancher assez rapidement.

Pourquoi avoir choisi cette construction du récit?

J’avais envie de créer un monde dans une petite ville inventée (Black), de lui donner ses règles, son jour de fête et de légende (le 27 juillet) et de retrouver tous mes personnages chaque année à cette même date. J’aime m’amuser à construire un univers que j’espère original, adopter une narration avec un angle particulier. Je voulais aborder un thème dur (le manque d’amour et sa quête) un peu à la façon d’un conte. Dans l’écriture, j’ai beaucoup de plaisir à inventer librement, sans tenir compte des conventions. Je me suis toujours sentie différente des autres, en décalage, et dans les livres, je peux jouer de ce trait important de mon histoire.

Quelles ont été vos inspirations ?

Pour ce roman-ci, je n’ai mené que très peu d’interviews, la plupart avec les médecins, gynécologue et psychiatre, pour valider les aspects médicaux ainsi que l’évolution psychologique de certains personnages.
Je m’inspire souvent des émotions que j’ai ressenti dans certaines situations. Je les prête à mes personnages. Le reste est de la création pure. En écoutant de la bonne musique (dont la liste figure en fin d’ouvrage), je me suis plongée dans un univers qui serait conforme à mes rêves. Chaque jour, j’ai retrouvé les personnages et comme pour les autres romans, ils ont pris leur place et ont commencé à s’exprimer.

Merci à Alia Cardyn pour ses réponses !

Billet publié le 15 février 2019 par Cynthia 0

L’envol, par les Lectrices Charleston

Les lectrices Charleston 2019 ont lu L’envol d’Alia Cardyn, et elles ont été conquises !

« Comment ne pas aimer et ne pas s’attacher aux personnages de L’Envol ? Dans leur quête d’amour, de reconnaissance ou de rédemption ils posent chacun la question du choix, du sens qu’on donne à sa vie et du besoin d’amour qu’éprouve chaque être humain. […] Alia Cardyn raconte le manque d’amour sous toute ses formes. Entre parents et enfants, entre maris et femmes, entre amants, elle explore toutes les facettes avec une écriture à la fois légère et précise. Elle ouvre aussi une porte sur un espoir, celui que toutes ces douleurs n’auront pas été vécues en vain et auront finalement conduit à une véritable renaissance. Un roman profondément touchant. » Christelle du blog Christlbouquine

« L’écriture d’Alia Cardyn est envoûtante […] L’envol est avant tout l’histoire d’une famille qui n’arrive pas à exprimer ses sentiments et qui par ses silences laisse place à des blessures qui les suivront tout au long de leurs vies. Un dénouement retentissant délivrant un beau message d’espoir pour entretenir ou recréer une relation avec ces êtres qui ont une place particulière dans nos vies. » Adeline du blog Adeline au pays des livres

« L’envol est un roman sur l’amour : entre les amants, entre une mère et sa fille, et même l’amour que l’on porte se porte. C’est un roman sur la (dé)construction de soi. J’ai particulièrement aimé la forme épistolaire qui dynamise la narration et en même temps, ajoute une certaine proximité. D’ailleurs, la narration est très bien construite de bout en bout: on est comme pris dans un envol. » Joanna du blog Commeunroman

« Dans L’envol, j’ai aimé la réflexion faite autour de la relation père/fille. Plus largement, la réflexion autour de l’amour paternel. » Marion du blog Loeildem

Merci aux Lectrices Charleston !

Billet publié le 5 février 2019 par Cynthia 0

Retrouver son amour de jeunesse, par les Lectrices Charleston

Les Lectrices Charleston, suite à leur lecture de Si tu m’oublies de Tonie Behar, ont dû répondre à une question : que feriez-vous si votre amour d’adolescent se présentait à votre porte 15 ans plus tard ? Découvrez leurs réponses : “J’aurais réagi comme Violette […] et écouté mon amour de jeunesse pour en savoir plus sur […]

Billet publié le 30 janvier 2019 par Cynthia 0

Si tu m’oublies, par les Lectrices Charleston

Les lectrices Charleston 2019 ont lu Si tu m’oublies de Tonie Behar, et elles ont adoré ! Découvrez leurs avis : « Je me suis offert une belle parenthèse avec cette lecture toute douce mais addictive ! Je ne suis pas prête d’oublier ce roman. » Aurélie du blog Mon Jardin Littéraire « Ce roman est fabuleux ! (…) J’ai vraiment […]

Billet publié le 27 janvier 2019 par Cynthia 0

Le silence du phare, par les lectrices Charleston

Les lectrices Charleston 2019 ont lu Le silence du phare de Jean E. Pendziwol, et ce roman ne les a pas laissées indifférentes… Découvrez leurs avis : « Une histoire fascinante qui m’a charmée par la profondeur de ses personnages, ses descriptions, ses secrets et son cadre insolite. Un roman magnifique chargé d’émotions et d’amour. » […]

Billet publié le 23 janvier 2019 par Laure 0

Reste avec moi, par les lectrices Charleston

Les Lectrices Charleston 2019 ont lu Reste avec moi de Ayobami Adebayo, et elles ont été chamboulées !  Découvrez leurs avis : « Une histoire exquise qui souffle le chaud et le froid, qui soulève la poussière, qui brûle de palabres ; comme un harmattan livresque pour un anticyclone littéraire. »Ghislaine du blog Le domaine de Squirelito « Une […]

Billet publié le 16 janvier 2019 par Laure 0