« La Sœur disparue », le dernier tome de la saga Les Sept Sœurs

L’équipe Charleston partage avec vous toutes les étapes de publication du dernier tome de la saga Les Sept Sœurs : La Sœur disparue

 

16 février 2021

Lucinda Riley, l’une de nos autrices incontournables, fête aujourd’hui son anniversaire : Happy Birthday Lucinda Riley ! ❤️

 

Et à journée exceptionnelle, annonce exceptionnelle : nous sommes ravis de vous dévoiler en ce jour si spécial la sublime couverture du septième tome de la saga « Les Sept Sœurs », La Sœur disparue, qui sera disponible en librairie le 9 juin 2021.

Pour faire partie des premiers à le recevoir, le septième tome est déjà disponible en précommande ici ou chez votre libraire préféré.

 

 

24 février 2021

La semaine dernière a eu lieu une réunion avec nos représentants Dilisco qui sillonnent la France à la rencontre des libraires pour évoquer avec eux notre programme. Lors de cette réunion, nous avons pu enfin leur présenter le dernier tome de la saga « Les Sept Sœurs » de Lucinda Riley, La Sœur disparue, et comment vous dire que tout le monde a hâte !

Billet publié le 16 février 2021 par Charleston 0

L’interview de Élise Thiébaut – L’Amazone Verte

Élise Thiébaut a répondu aux questions de Danaé Tourrand-Viciana, notre directrice éditoriale, sur son nouveau roman L’Amazone Verte,  une biographie subjective de la pionnière de l’écoféminisme. Découvrez ses réponses !

Comment vous est venue l’idée d’écrire cette biographie de Françoise d’Eaubonne ?

La façon dont les idées nous parviennent quand on écrit est toujours mystérieuse. Françoise d’Eaubonne était présente dans mon environnement et je me sens liée à elle par mille petits liens, comme notre date de naissance commune, un 12 mars, une passion pour la politique, le sens de l’humour, un goût particulier pour l’aventure. Quinze ans après sa mort, alors que je m’intéressais comme beaucoup de monde à la nouvelle vague de l’écoféminisme, j’ai essayé d’en savoir plus sur elle : elle est quand même la pionnière de ce mouvement qui s’est construit sans elle. Je voulais réparer cette injustice et voir ce que, peut-être, la pensée et le destin incroyables de cette femme avaient à nous dire sur notre époque. Et même si je suis loin d’être toujours d’accord avec elle, je suis persuadée qu’en inventant l’écoféminisme, elle nous autorise à créer des utopies pour demain.

Ce qui est le plus marquant dans votre livre, c’est de voir à quel point Françoise d’Eaubonne a été une figure incontournable de la vie intellectuelle française, puis qu’elle a été complètement oubliée, ou presque. Comment expliquez-vous ce paradoxe ?

Je crois que c’était un esprit libre et sans concession, qui n’a jamais « joué le jeu » qu’on attendait d’elle. Dans un sens, je dirais qu’elle était inadaptée socialement, comme souvent les génies – ce qu’elle était indubitablement : les premiers textes qu’elle écrit, a 8 ou 9 ans, sont époustouflants ! Elle écrivait beaucoup, mais sûrement trop vite et son œuvre immense en a souvent pâti. Elle avait une culture livresque énorme, un esprit visionnaire toujours en mouvement, une impatience qui la rendaient souvent désagréable. Or si l’on pardonne beaucoup à l’homme de génie, la femme de génie est
souvent prise pour une folle hystérique ou une sorcière. Les hommes de sa vie – du moins jusqu’à sa maturité – ont toujours essayé de la mater, de l’exploiter, de la rabaisser, ce qui l’a conduite à se marginaliser encore plus en s’engageant dans la révolution sexuelle auprès des gays, elle qui n’était pas lesbienne, et dans l’action terroriste en luttant contre le nucléaire. Rien de tout cela ne favorise la postérité !

Qu’est-ce qui vous touche le plus dans la vie et la personnalité de Françoise d’Eaubonne ?

Son extraordinaire vitalité, et aussi sa liberté et son courage. Elle était passionnée et, je crois, solaire avec celles et ceux qu’elle aimait. Elle donne l’impression qu’elle n’avait peur de rien, mais ce qui m’a souvent émue et même bouleversée, en écrivant ce livre, c’est de ressentir les souffrances que certains hommes lui ont infligées, les violences sexuelles qu’elle a subies et qu’elle a fait semblant d’ignorer, alors que d’après moi, elle en a été pratiquement brisée. Cela m’a profondément touchée parce que j’ai reconnu là une forme de sacrifice fait par les pionnières du féminisme, qui ont payé un prix affectif et psychique énorme dans leur combat pour la libération.

Vous avez travaillé en étroite collaboration avec ses proches pour la rédaction de ce livre. À quel aspect de sa vie vous n’auriez pas eu accès sans ces échanges ?

Aucune porte ne m’a été fermée, et les proches de Françoise d’Eaubonne ont fait preuve d’une générosité et d’un soutien extraordinaires – en particulier son fils Vincent d’Eaubonne et celui qu’elle appelait son fils adoptif, Alain Lezongar. Cependant, j’ai choisi délibérément de laisser certains aspects de sa vie de côté : certains de ses engagements (dans les radios libres, contre les sectes, etc.), son goût pour la chanson, ses talents de dessinatrice ou de peintre, et il m’a été impossible de lire tous ses livres (il y en a près de cent !). Après réflexion, j’ai renoncé à aller consulter ses archives, car je craignais d’être submergée et je voulais plutôt raconter « le roman de Françoise d’Eaubonne », pour faire découvrir sa pensée et son œuvre, à travers un récit qui nous tienne toujours en haleine.

 

 

Un grand merci à Élise Thiébaut pour ses réponses ! 

Retrouvez son nouveau roman, L’Amazone Verte, en librairie le 9 mars !

Billet publié le 1 février 2021 par Charleston 0

Le lauréat du Prix du Livre Romantique 2021

Notre jury pour cette édition 2021 du Prix du Livre Romantique nous a fait part de son choix, et nous n’allons pas vous faire languir plus longtemps. Nous sommes heureux de vous annoncer que c’est le roman « Origami Blues » de Sarah Clain qui remporte le Prix et sera publié chez Charleston en début d’année 2021, […]

Billet publié le 4 janvier 2021 par Charleston 0

Le lauréat du Prix de l’Héroïne Engagée 2021

Avant de vous dévoiler le lauréat de la première édition de notre Prix de l’Héroïne Engagée, nous tenons à remercier tou(te)s les participant(e)s de nous avoir fait l’honneur de nous adresser leurs manuscrits et à féliciter à nouveau nos cinq finalistes. Nous nous sommes régalés ! Le jury a eu bien du mal à départager […]

Billet publié le 4 janvier 2021 par Charleston 0
Helena PP

Les romans de la rentrée !

L’été prend doucement fin, mais pour les amoureux des livres c’est une belle période, pleine de promesses de découvertes littéraires ! Pour la première fois de notre histoire, nous sommes émus de publier un roman pour cette Rentrée Littéraire 2020 : Le Silence des Vaincues de Pat Barker. Un coup de cœur de l’équipe qui, […]

Billet publié le 16 septembre 2020 par Charleston 0

L’Interview de Carine Pitocchi, lauréate du Prix du Livre Romantique 2020

  Collibris, notre partenaire pour le Prix du Livre Romantique, a réalisé cette très belle interview de Carine Pitocchi, lauréate du Prix du Livre Romantique 2020 avec le roman Les Rêves de nos mères. Découvrez tout de suite ses réponses ! « Pouvez-vous nous parler un peu de votre parcours ? J’ai commencé à écrire en 2012. On […]

Billet publié le 2 août 2020 par Charleston 0