5 questions à… Kathleen Grissom

Kathleen GrissomKathleen Grissom publiera La Colline aux esclaves en janvier aux éditions Charleston. Ce roman est paru en avant-première chez France Loisirs, qui a réalisé une interview de l’auteur. Voici donc 5 questions à Kathleen Grissom, pour en savoir plus sur ce roman envoûtant. 

Si j’en crois ce que vous expliquez sur votre site, votre maison a joué un grand rôle dans la naissance de La Colline aux esclaves
En effet. La maison, construite en 1830, était à l’origine une taverne et un relais de diligence mais aussi une plantation. Pendant les travaux de rénovation, nous avons découvert une vieille carte sur laquelle j’ai trouvé l’indication « Colline des Nègres ». Elle a éveillé ma curiosité et m’a poussée à chercher ce qui s’y était passé.

En tant que Canadienne, connaissiez-vous bien ce pan de l’Histoire américaine ? À quel moment avez-vous découvert qu’il existait des esclaves blancs ?
Je connaissais évidemment l’histoire américaine et celle de l’esclavage mais je ne connaissais pas ces contrats de servitude temporaire. C’est en lisant des annonces recherchant des esclaves échappés que j’en ai trouvé pour des serviteurs blancs également. C’est alors que j’ai réalisé que leur vie était pour eux aussi très difficile. Évidemment leur contrat de servitude durait de 5 à 7 ans alors que les esclaves l’étaient à vie.

A-t-il été facile pour vous d’écrire sur la grande violence de l’époque ?
Non, l’esclavage est un sujet difficile. Je ne lis pas de livres sur la violence, je ne regarde pas de films violents non plus. En fait, ça m’est arrivé plusieurs fois de pleurer en écrivant.

Après toutes ces années à écrire pour vous, comment avez-vous réagi en apprenant que vous alliez être publiée, qui plus est dans de nombreux pays ?
Cela m’a pris longtemps de dénicher un bon agent, mais une fois que je l’ai trouvé j’étais ravie quand elle m’a appelée pour m’annoncer que j’avais un éditeur. Je suis toujours impressionnée que des gens dans d’autres pays souhaitent lire cette histoire.

Un prochain livre est-il déjà en préparation ?
Tout à fait. Ce n’était pas mon intention au départ, mais un des personnages de La Colline aux esclaves a insisté pour que je raconte cette nouvelle histoire. Aujourd’hui je suis tout aussi emballée et plongée dans son histoire que je l’étais dans La Colline aux esclaves.

Un grand merci à Kathleen Grissom et à France Loisirs pour cette interview ! 

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire