Dominique Jézégou : 1ère finaliste du Prix du Livre Romantique

Dominique Jézégou est la 1ère finaliste du Prix du Livre Romantique avec son manuscrit Le secret derrière le mur. Découvrez en plus sur cette auteure dans un petit portrait chinois !

Vous faites partie des 5 finalistes, votre réaction en quelques mots ?

J’éprouve une très grande joie, de la fierté, une certaine émotion aussi, tout en gardant à l’esprit que nous sommes cinq auteur(e)s à avoir eu les faveurs du comité éditorial.
De l’impatience en perspective jusqu’à la décision du jury qui viendra nous départager. Je ne peux que nous souhaiter bonne chance à tou(s)tes !

Quelques mots sur votre histoire ?

Je suis née en Bretagne, dans le Finistère. Depuis l’enfance, j’aime les livres. Ce sont ces « voyages » immobiles qui m’ont donné le goût des mots et une sensibilité au monde. Plus tard, je suis devenue journaliste en presse écrite, en France puis dans le Pacifique sud, en Polynésie française, où j’ai vécu dix ans. Après un passage par l’Afrique, j’ai également travaillé dans la communication, puis l’édition. Entre temps, j’ai raconté l’histoire d’un vignoble, ce défi inouï de faire pousser de la vigne sur un atoll, avec « Vin de Tahiti, jusqu’au bout du rêve », publié aux éditions Féret.
Je me suis installée en 2013, sur le littoral Atlantique, en Charente Maritime où je suis consultante en communication éditoriale. Je suis mariée et j’ai deux fils, dont l’un vit au Québec, où je vais très souvent.

Pourquoi avoir décidé de participer au Prix du Livre Romantique ?

Je connais les éditions Charleston dans le paysage littéraire contemporain, j’apprécie leurs livres, évoquant des thèmes humains, des destins uniques et universels. Mon manuscrit s’inscrit dans ce choix éditorial et ma décision de participer à ce concours s’est donc imposée naturellement.

Si vous étiez un écrivain ?

Tatiana de Rosnay, dont j’aime le style et la sensibilité.

Votre roman préféré de tous les temps ?

Il y en a plusieurs… mais si je devais en emporter un seul, ce serait Rebecca de Daphné du Maurier.

Si vous étiez un animal ?

Un chat, parce que j’aime son mystère et son indépendance.

Merci à Dominique Jézégou de s’être livrée avec autant de sincérité !

, , , ,

Une réponse à Dominique Jézégou : 1ère finaliste du Prix du Livre Romantique

  1. Jeanne-Marie Avit 1 novembre 2018 à 9 h 21 min #

    Merci à Dominique pour s’être confiée librement. Je constate avec plaisir que nous avons plusieurs points communs entre autres, les chats et Daphné Du Maurier. Je fais partie du Jury qui va désigner le finaliste. Je viens de terminer “Le secret derrière,le mur” ; mais n’ayant pas terminé la lecture des cinq romans en compétitions, je ne me prononcerai pas.

Laisser un commentaire