Interview de Debbie Macomber, par les Lectrices Charleston (Une nouvelle chance)

 

Debbie Macomber

Debbie Macomber est l’une des romancières les plus populaires du monde, et c’est une véritable star pour les éditions Charleston. Après La Maison d’hôtes, nous avons le plaisir de publier sa romance de Noël Une nouvelle chance. Les Lectrices Charleston 2013 lui ont posé quelques questions sur ce petit bijou qui se déguste avec un bon chocolat chaud !

Ce roman se déroule principalement durant les fêtes de fin d’année. Est-ce pour vous une période importante ?

 J’adore Noël. J’ai toujours adoré cette période de l’année, même quand j’étais jeune mariée et que Wayne et moi n’avions pas beaucoup d’argent, nous trouvions toujours le moyen de faire de Noël un moment particulier pour notre famille. Si vous voyiez notre maison, vous seriez impressionnés. Nous avons cinq sapins de Noël, un pour chaque famille, comme ça, quand nos petits-enfants viennent, ils savent quel sapin est le leur. De plus, j’ai une collection de crèches que j’expose dans toute la maison. Et, bien sûr, nous avons pas mal de traditions familiales que nous attendons impatiemment chaque année.

Pourquoi avoir choisi une très grande ville et spécialement New York comme cadre de ce roman ?

New York est l’une des villes que je préfère et elle s’accorde extrêmement bien avec l’histoire du livre. Dans la première scène, nous sommes à New York le soir du 31 décembre, et il n’y a pas une ville des Etats-Unis qui célèbre cette fête avec plus de faste ou de magie. Cela me semblait être un choix naturel pour le cadre du roman et tout ce qui s’ensuit au niveau de l’histoire.

Les anges de votre nouvelle sont terriblement humains. N’avez-vous pas eu peur de choquer certaines personnes en imaginant ces anges aussi maladroits ?

Eh bien, pas du tout. Si on pense à Clarence, l’ange qui espère gagner ses ailes dans le film La Vie est Belle de Frank Capra, on voit bien que d’autres auteurs ont également pris ce genre de libertés. Le fait que j’aie choisi d’appeler les anges Shirley, Goodness et Mercy est tiré du Psaume 23 (« Surely goodness and mercy will follow you all the days of your life… » / Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie…). Le lecteur sait tout de suite qu’il n’a pas à faire à des anges ordinaires comme on en rencontre tous les jours…

Et vous, pensez-vous avoir un ange gardien ?

Je l’espère !

Vos personnages sont souvent intéressés par le partage lié à la bonne cuisine. Êtes-vous vous-même une cuisinière émérite ?

J’aime beaucoup cuisiner (et manger !). Chaque semaine, j’essaie une nouvelle recette. J’ai cuisiné si longtemps pour une famille nombreuse que je fais toujours en trop grande quantité. Ce n’est pas rare que des amis ou des membres de ma famille passent à l’improviste. Il y a toujours de la place pour une personne de plus à notre table.

Dans cette romance de Noël, il est difficile de ne pas fondre devant le charmant couple constitué de Lucie et d’Aren. Mais vous, quel est votre couple littéraire préféré ?

J’aime tellement Orgueil et Préjugés de Jane Austen, c’est une histoire d’amour classique et culte et je suis ravie que ses livres soient tant revenus à la mode ces derniers temps (même si cela peut paraître trivial). Je choisirai toujours Mr Darcy et Elizabeth Bennett.

Merci à Debbie Macomber et aux Lectrices Charleston pour cette interview !

Une nouvelle chance, disponible aux formats papier et numérique.


Tous les livres de Debbie Macomber :

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire