La Tente rouge : l’interview de Daliborka Milovanovic

dali-carré-jpg-300x282Les tentes rouges ont vu le jour en France en 2008 à l’occasion des Journées des doulas, organisées par l’association Doulas de France. La première tente rouge a été conçue et créée par Daliborka Milovanovic et Elizabeth Echlin. Karine Bailly de Robien a pu interviewer Daliborka Milovanovic au sujet des tentes rouges et du roman. Voici ses réponses ! 

 

Daliborka, qui êtes-vous ?

Je suis maman de 4 garçons de 15, 13, 11 et 3 ans. Je suis moi-même éditrice ; j’ai créé les éditions du Hêtre et les éditions Myriadis afin de proposer aux parents en quête d’une autre façon, plus respectueuse, de vivre leur parentalité, des livres susceptibles de les inspirer. Je suis également directrice de publication et journaliste du magazine parental et éducatif Grandir Autrement qui se situe dans la même philosophie éducative que les éditions citées supra. Enfin, en 2009, j’ai créé l’association Femmes Sauvages afin de promouvoir un nouveau type de féminisme, que je qualifie volontiers d’écoféminisme ou féminisme holistique. La lecture de l’ouvrage La Tente rouge m’a beaucoup inspirée dans cette démarche.

Comment avez-vous découvert le roman La Tente rouge, d’Anita Diamant, et que vous a-t-il inspiré ?

C’est en surfant sur la Toile à la recherche d’information sur la naissance respectée que je suis tombée sur une mention du titre anglais du roman d’Anita Dimant, The Red Tent. À l’époque, il en existait une traduction française sous le titre assez inapproprié de La Fille de Jacob. (À ce titre, je remercie infiniment les éditions Charleston d’avoir redonné à ce roman son vrai titre et de l’avoir de nouveau rendu disponible au lectorat français !)
Je l’ai immédiatement acheté et il est devenu en quelques jours le livre le plus inspirant que j’avais lu ces dix dernières années (avec Le Concept du continuum de Jean Liedloff). Une nouvelle vision de la femme, des femmes s’offrait à moi. J’ai tout de suite eu envie de MA tente rouge à moi ! Et c’est ce que j’ai fait ! En 2008, lors des Journées des doulas, organisées par l’association Doulas de France, j’ai créé, avec Elizabeth Echlin, ma co-créatrice, ma première tente rouge. Le succès a été immédiat. Les femmes se pressaient pour entrer sous “la tente rouge”. Depuis, le concept de la tente rouge qui est né lors de cet événement essaime un peu partout en France.
Mais nous n’étions pas les seules en France à avoir été inspirées par l’idée de tente rouge puisque aux Etats-Unis, des femmes avaient elles aussi matérialisé leur propre idée de la tente rouge. C’est ainsi d’ailleurs que j’ai rencontré Elizabeth Echlin, ma co-créatrice, en partant à la rencontre de la “tradition” américaine des tentes rouges. Cette mouvance américaine m’a permis de rencontrer Karen Brody et de produire et jouer en France sa magnifique pièce de théâtre Naissance, sorte de Monologues du vagin de l’accouchement.  La lecture de ce roman est à la source de tant d’événements positifs de ma vie et je sais que c’est le cas pour bon nombre de mes camarades. C’est un livre initiatique, pour moi, une source continue de “empowerment” comme disent les Anglo-saxons, en d’autres termes, d’augmentation de sa puissance, de responsabilisation, d’autonomie.

Quel message voulez-vous faire passer aux lectrices qui ne connaissent pas encore ce roman ?

C’est un livre que toute femme devrait avoir dans sa bibliothèque ! Et qu’elle devrait offrir à sa propre fille adolescente ! Contrairement à ce que certaines pourraient dire, c’est aussi un roman féministe.  Il nous permet de découvrir une vision oubliée de la communauté des femmes.

Daliborka Milovanovic, initiatrice des tentes rouges en France, est également productrice de la pièce de théâtre Naissance de Karen Brody. Une nouvelle représentation de Naissance aura lieu à Paris le vendredi 13 mai à 20h à l’occasion des Journées des doulas.

Partagez cet articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrEmail this to someone

,

2 réponses à La Tente rouge : l’interview de Daliborka Milovanovic

  1. Doulanath 27 mars 2016 à 15 h 11 min #

    Il y a une erreur sur la date de diffusion de la pièce , les journées des doulas durant laquelle la pièce Naissance sera diffusée est le 13 mai 2016 ( et non le 13 avril ) cette représentation est ouverte au public .

  2. elise iwasinta 29 mars 2016 à 9 h 23 min #

    Nous corrigeons cela, merci pour l’information !

Laisser un commentaire