Les filles du Nightingale : l’avis des Lectrices Charleston

A Londres, en 1les_filles_du_nightingale__c1_large936, trois jeunes femmes complètement différentes deviennent apprenties infirmières dans un grand hôpital : Dora qui a décidé de quitter sa misérable maison bondée de la classe ouvrière pour une meilleure vie, Helen, la plus calme et sage des trois et Millie,  une aristocrate rebelle dont l’attitude insouciante lui vaudra de se heurter encore et encore à l’infirmière en chef, la terrifiante Sister Hyde. Découvrez ce qu’ont pensé nos Lectrices Charleston de ces trois destins de femmes sur fond d’Angleterre des années 30.

“Enfermées dans un hôpital, surveillées par de multiples sœurs, faisant face à de nombreux cas médicaux, rencontrant des patients aussi différents les uns des autres, on est plongé dans cet univers médical si particulier des années 1930. Les filles du Nightingale est une histoire prenante et touchante dans laquelle j’ai été embarquée dès les premières pages.” Sandrine

Les filles du Nightingale est un Grey’s Anatomy des années 1930 où les destins de jeunes femmes s’entremêlent. Qu’elles essayent de fuir quelque chose ou de vouloir changer leur destin, Helen, Millie et Dora éliront domicile dans nos cœurs. Un roman féminin et romantique.” Djihane

“On suit les personnages, leurs blessures, leurs difficultés et malgré cela leur envie, leur volonté. Le roman nous plonge admirablement dans cette époque révolue (…). Et on en redemande. J’ai beaucoup aimé ce roman. On pourrait presque sentir le désinfectant tant l’atmosphère des services du Nightingale est bien brossée. L’écriture est fluide, l’évolution de nos infirmières en formation intéressante. J’ai aimé tant et si bien que j’en aurais voulu plus.” Carène

“J’ai passé un très bon moment avec ce premier tome. J’ai beaucoup apprécié de découvrir les histoires des Filles du Nightingale, notamment avec Dora, Helen et Millie qui toutes les trois proviennent de milieux sociaux différents. (…) Ce sont toutes trois personnages attachants et j’ai beaucoup apprécié de les suivre !” Alison

“Donna Douglas nous brosse à travers Les Filles du Nightingale le portrait d’héroïnes fortes, que j’ai apprécié de découvrir.” Mélusine

“Ce premier tome des Filles du Nightingale est une lecture vraiment prenante qui donne le sourire et plonge parfois dans le désespoir en raison de relations complexes et tendues. L’empathie envers les personnages est inévitable et les trois protagonistes sont des femmes exceptionnelles que je prendrai grand plaisir à revoir dans le second tome.” Cassandre

“Dès les premiers chapitres, j’ai été embarquée dans l’univers de l’auteur, je me suis très vite prise d’affection pour nos trois personnages principaux et ma lecture a été un pur bonheur.  (…) En bref, un superbe premier tome pour moi,  je veux la suite très vite !!!” Ivana

“Un roman captivant à portée historique, où l’on découvre la condition des femmes, celle des infirmières, et où se dessinent les vies croisées de ces héroïnes du quotidien. Dès le début j’ai été prise dans l’histoire et j’ai eu beaucoup de mal à laisser Dora, Millie et Helen. Tantôt touchant, tantôt révoltant, tantôt amusant, ce roman est une très belle découverte.” Delphine

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email

3 réponses à Les filles du Nightingale : l’avis des Lectrices Charleston

  1. BettieRose books 7 octobre 2016 à 8 h 42 min #

    Hé bien c’est certain, il va dans ma Wishlist celui-ci ! L’époque, les femmes, parfait non ?

  2. Hélène 3 décembre 2017 à 20 h 20 min #

    Bonsoir,l

    Je suis l’une de vos nouvelles lectrices. J’ai beaucoup aimé l’histoire de ce livre, je l’ai dévoré en quelques jours et je lirai assurément le tome 2.

    Et pourtant il y a un point très très noir concernant ce livre : il est rempli de fautes d’orthographe et de grammaire !! Des erreurs d’accord avec le sujet, de concordance des temps, de mauvaise utilisation du subjonctif, des phrases qui semblent traduites littéralement et qui ne veulent finalement rien dire et j’en passe. J’en ai remarqué à tous les chapitres si ce n’est toutes les deux ou trois pages. Vraiment, comment cela est-il possible ???

    J’espère que vous prêterez attention à ce message,

    Merci beaucoup !

  3. Mathieu 4 décembre 2017 à 9 h 44 min #

    Bonjour Hélène,

    Merci de nous alerter sur ce livre. Nous avons fait le nécessaire si une réimpression venait à être faite.
    J’espère que vous prendrez plus de plaisir en lisant un autre de nos livres.

    Bien à vous.
    Mathieu, éditions Charleston.

Laisser un commentaire