L’interview de Lesley Pearse, par les Lectrices Charleston

Les Lectrices Charleston ont eu la chance de découvrir Hope ou le secret des Harvey de Lesley Pearse. Si vous voulez en savoir plus sur l’inspiration de l’auteur, les lectrices ont eu l’occasion de lui poser des questions. Voici ses réponses !

Le destin de Hope et de Nell est fascinant. Est-ce qu’une suite est envisagée ? La fin est suffisamment ouverte pour retrouver à nouveau les jeunes filles et leur cercle.

Non, il n’y a pas de suite prévue. J’ai le sentiment que Hope a vécu suffisamment d’aventures pour le reste de sa vie. A mon sens, les suites sont souvent comme un pétard mouillé : une grande déception.

La place des domestiques et leur implication envers leurs employés est une très large part de votre histoire. Existe-t-il un parallèle entre la série télévisée Downton Abbey, qui traite sensiblement du même sujet ?

Hope a été écrit bien avant la parution de Downton Abbey. Par conséquent, si des similitudes existent, c’est qu’ils ont dû s’inspirer de mon livre. J’ai toujours été fascinée par la vie des serviteurs dans de grandes maisons. J’étais sans doute une fille de cuisine dans une vie antérieure.

Les enfants illégitimes devaient être très nombreux à cette époque. Est-ce que l’histoire de Hope est inspirée de faits réels ? 

Non, c’est de la fiction, j’ai tout inventé. Cependant je connais d’innombrables enfants non désirés qui sont nés et ont été confiés à cette époque. Les « Baby Farms » étaient un terrible moyen de se faire de l’argent et beaucoup d’enfants mourraient de négligence dans ces endroits, considérés comme de véritables « usines à bébé ».

Merci à Lesley Pearse et aux Lectrices Charleston pour cette interview !

 

 

Partagez cet articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrEmail this to someone

, , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire