Les plantations, l’esclavage, les États-Unis au 18e siècle…

La colline aux esclaves_c1Nos Lectrices Charleston ont lu La Colline aux esclaves, un très beau roman qui nous plonge dans les États-Unis de la fin du 18e siècle. Une jeune irlandaise se retrouve domestique dans une plantation de tabac, et nous permet de découvrir la vie à cette époque, l’esclavage, les luttes… Ce roman nous présente une époque qui a fait couler beaucoup d’encre. De nombreuses fictions se déroulent dans les plantations à cette époque. Est-ce un univers qui est cher à nos Lectrices Charleston ? Quels romans, quels films sur le sujet ont-elles particulièrement aimés ?

“Ce livre est le premier livre que je lis sur ce thème, et dans cet univers. J’aimerais beaucoup en découvrir d’autres.” Hélène

“Je n’ai pas lu d’autre roman se déroulant dans une plantation au XVIIIe siècle (mais j’ai très envie de lire Autant en emporte le vent maintenant !) mais j’ai beaucoup aimé Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur d’Harper Lee qui traite aussi de la ségrégation dans le sud des États-Unis, vue par une enfant.” Alice

“J’ai beaucoup aimé le film Le majordome où le jeune Cecil grandit dans une plantation de coton avec ses parents afro-américains. Le sujet me touche beaucoup et ce livre m’a vraiment donné envie de lire La couleur des sentiments que j’ai dans ma bibliothèque depuis plusieurs mois.” Marine N.

“J’ai seulement vu et lu Autant en emporte le vent, et je dois toujours découvrir La couleur des sentiments et Les couleurs de l’espoir, qui traitent du même thème.” Coralie

“C’est vraiment un univers qui me passionne. J’ai toujours aimé lire des ouvrages sur cette poque et sur cette discrimination entre blancs et noirs. J’ai lu plusieurs ouvrages comme Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harpan Lee et récemment La couleur des sentiments de Kathryn Stockett. Au niveau des œuvres cinématographiques je dois avouer que je n’ai toujours pas franchi le pas avec La couleur des sentiments qui pourtant m’intrigue puisqu’il y a l’actrice Emma Stone, que j’adore littéralement. En revanche j’ai déjà vu le film Mandela, qui était une réussite.” Marine S.

La Colline aux esclaves est le premier du genre que je lis, j’ai découvert un univers de fictions qui me plait beaucoup. Vraiment, ce roman m’a donné envie de crier, de hurler, de venger les personnages ! Je voulais me battre pour leur liberté ! Sur le racisme, j’ai lu et adoré Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur. J’ai déjà vu des films traitant ce sujet, dernièrement 12 ans d’esclavage m’a beaucoup émue et j’en garde un souvenir très vif.” Natacha

“C’est en effet un univers qui m’attire beaucoup. J’ai lu et particulièrement apprécié Autant en emporte le vent et La Belle du Mississipi, de Rosemary Rodgers.” Clarisse

“Cette période fait partie des horreurs historiques, qu’il ne faut pas oublier, pour ne jamais les reproduire. Je suis toujours frappée du contraste entre ces deux mondes qui vivaient côte à côte, celui des blancs qui semblaient vivre dans un luxe calme et ensoleillé et le calvaire des noirs, qui vivaient dans la violence perpétuelle, la souffrance et la peur. Je pense que c’est ce contraste qui donne lieu à tant d’inspiration littéraire. Je suis une fan absolue d’Autant en emporte le vent, le livre comme le film. J’ai toujours trouvé les personnages exceptionnels et le tableau de l’effondrement du monde sudiste parfaitement dépeint. J’ai beaucoup aimé La case de l’oncle Tom et plus récemment le film Django, aux personnages intéressants car jamais manichéens. J’ai été bouleversée par le film 12 years a slave, l’histoire d’un homme noir libre, qu’on transforme en esclave (…).” Marie

“Je n’avais encore jamais lu de roman sur le sujet mais j’ai vu de nombreux films et téléfilms. J’ai beaucoup aimé le film 12 years a slave. C’est un film difficile mais très fort émotionnellement qui raconte le destin incroyable d’un esclave affranchi qui se retrouve à nouveau privé de sa liberté. J’ai également apprécié le film La couleur des sentiments. Ce qui m’a plu dans ce film, c’est qu’une blanche prenne la défense des domestiques.” Joanna

 Un grand merci aux Lectrices Charleston 2015 !

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire