5 questions à Corina Bomann, par les Lectrices Charleston

corinabomannNos Lectrices Charleston ont lu Le jardin au clair du lune, de Corina Bomann. Elles ont posé quelques questions à l’auteur de ce roman envoûtant. 

Parmi Lilly, Rose et Helen, à laquelle de vos héroïnes vous identifiezvous le plus ?

Toutes mes héroïnes comportent une part de moi. J’ai donné ma curiosité à Lilly, mon amour de la musique à Rose et mon entêtement à Helen. Hormis cela, les caractères de mes héroïnes sont complètement fictifs et visent d’abord à ce que mes lectrices puissent s’identifier avec elles.

Les passages traitant de musique sont très beaux. Jouez-vous vous-même d’un instrument de musique ? Est-ce un art que vous affectionnez particulièrement?

Mes talents de musicienne sont plutôt modestes, je sais jouer quelques notes de flûte et quelques notes de guitare, mais je n’oserais jamais me produire en public.

Le violon est cependant mon instrument favori. J’aime l’écouter et j’aime les morceaux qui ont été écrits pour le violon. Quand j’ai créé le personnage de Rose, j’avais sans cesse les « Quatre Saisons » de Vivaldi en tête. Il en existe un grand nombre d’interprétations mais les plus belles sont sans doute de Nigel Kennedy. S’il avait été une femme, il aurait certainement inspiré le personnage de Rose.

Avez-vous déjà voyagé en Indonésie, entretenez-vous un lien particulier avec Sumatra ? Les descriptions qui en sont faites sont magnifiques !

Je n’ai jamais été personnellement en Indonésie, mais j’ai un ami qui est né et a passé toute sa jeunesse là-bas. Je lui ai posé beaucoup de questions et il m’a aidé à imaginer le pays. Et puis surtout, il connaît beaucoup d’histoires et d’anecdotes locales qu’il a mises à ma disposition.

La partition de musique reste un mystère, nous aimerions tellement entendre ce morceau Avez-vous écrit une vraie partition ?

Non, je ne m’y connais malheureusement pas suffisamment en musique pour composer. J’avais une mélodie en tête pendant que j’écrivais, en effet, mais elle est difficile à décrire quand on ne sait pas écrire de notes. Je serais très heureuse si chaque lecteur et chaque lectrice inventait sa propre mélodie pour Le Jardin au clair de lune. Qui sait, peut-être qu’une lectrice talentueuse aura envie de composer quelque chose?

Quel est votre moment préféré de la journée pour écrire ?

J’aime écrire le matin, quand le monde qui m’entoure et mes pensées sont encore frais.

Merci aux Lectrices Charleston et à Corina Bomann pour cette interview !

 

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire