L’interview de Lucinda Riley, par les Lectrices Charleston – La Belle Italienne

Lucinda New PR Photo - Boris BreuerDernièrement, les Lectrices Charleston ont lu (et aimé) le nouveau roman de Lucinda Riley, La Belle Italienne. Elles ont ensuite pu poser quelques questions à l’auteur de cette histoire d’amour sublime et déchirante.

Votre roman a pour cadre le milieu de l’opéra, est-ce un univers qui vous est familier ou que vous aimez ?

Mon oncle était régisseur général de la Royal Opera House à Covent Garden, j’ai donc eu la chance d’assister à de nombreuses répétitions générales. Par exemple, j’ai vu Kiri Te Kanawa faire ses débuts dans La Bohème. J’ai toujours adoré l’opéra, et je trouvais que la gravité de la musique d’opéra était une toile de fond parfaite pour l’histoire de Roberto et Rosanna.

Vous dites que ce roman est une œuvre de jeunesse et priez le lecteur d’être indulgent… Avez-vous modifié ou eu envie de modifier certaines scènes du roman d’origine ?

D’une certaine façon, réécrire « Aria » a été plus difficile que de commencer un nouveau livre parce qu’après quinze ans, j’ai gagné en expérience et je voulais que cela se ressente dans l’histoire. Mon sentiment, c’est qu’avant je n’étais que conteuse alors que maintenant je suis aussi écrivain. Il m’a fallu plusieurs années de labeur pour perfectionner mon travail. Je ne voulais pas laisser tomber une trop grosse partie de l’intrigue car au cœur du roman, il y a Rosanna Menici, une jeune fille vivant à Naples qui est propulsée sur le devant de la scène quand on découvre sa voix magnifique. Alors que sa carrière de chanteuse d’opéra décolle, Rosanna débute une relation passionnée avec un autre chanteur d’opéra, Roberto. Le principal changement dans le roman est l’ajout d’une certaine profondeur et complexité dans le traitement des personnages et de leurs relations.

Dans « La Belle Italienne », vous racontez l’histoire d’un amour si fort qu’il en devient destructeur pour les deux personnages. D’où vous est venue cette envie d’écrire un livre sur ce thème ? L’amour est-il un thème important pour vous ?

L’amour est un thème que j’ai traité sous toutes ses formes – amour pour ses proches, ses amis, pour l’art…mais La Belle Italienne est une de mes histoires d’amour préférées, pas seulement grâce aux beaux décors qu’offrent l’Italie et l’opéra, mais surtout grâce à la relation qui unit Rosanna et Roberto. Ce livre possède toutes les codes du roman d’amour traditionnel mais il est un peu plus subversif. Malheureusement, une grande passion ne se traduit pas forcément par une relation durable et stable. L’amour que Rosanna a pour Roberto est destructeur à la fois pour elle et pour ceux qui l’entourent. Je crois fermement en l’amour éternel, mais peut-être pas au conte de fées de Disney qu’on nous vend si souvent dans les médias. Je crois que l’amour demande beaucoup d’efforts et de compromis…et parfois, nous pouvons aimer une personne infiniment mais sommes contraints d’accepter que certaines personnnes ne changent pas, quelle que soit notre volonté de les faire changer. Rosanna apprendra cela au fur et à mesure de son voyage…

Merci à Lucinda Riley et aux Lectrices Charleston pour cette interview !


La saga des Sept Soeurs

Les Sept Soeurs
Tome 1
La Soeur de la Tempête
Tome 2
La Soeur de l’Ombre
Tome 3
La Soeur à la Perle
Tome 4
La Soeur de la Lune
Tome 5
La Soeur du Soleil
Tome 6 (juin 2020)

 

Les autres ouvrages de Lucinda Riley parus aux Éditions Charleston

La lettre d'amour interditeLa Lettre d’amour interdite L'ane de Marchmont HallL’ange de Marchmont Hall La belle italienneLa belle Italienne
La jeune fille sur la falaiseLa jeune fille sur la falaise Le secret d'Helena PPLe Secret d’Helena
Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email

, , ,

Une réponse à L’interview de Lucinda Riley, par les Lectrices Charleston – La Belle Italienne

  1. Romances voyageuses 3 janvier 2017 à 15 h 19 min #

    Bonjour les Editions Charleston, quel magnifique livre de Lucinda Riley qui nous fait voyager sur un air d’opéra.

    Je me suis [enfin] lancée dans l’écriture d’un blog. Vous pouvez retrouver mon avis sur la Belle italienne: une magnifique partition mélodramatique sur la psychologie et les relations humaines. A lire sans hésitation !

Laisser un commentaire